LE DIRECT
Jean-Michel Blanquer lors du Grenelle de l'éducation

Les syndicats d'enseignants déçus après les annonces de Jean-Michel Blanquer en clôture du Grenelle de l'Education

13 min

700 millions d'euros, pour revaloriser les salaires des enseignants l'an prochain. C'est ce qu'a promis mercredi le ministre Jean-Michel Blanquer, mais c'est loin de ce qu'attendaient les syndicats.

Jean-Michel Blanquer lors du Grenelle de l'éducation
Jean-Michel Blanquer lors du Grenelle de l'éducation Crédits : GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP

700 millions d'euros pour revaloriser les salaires des enseignants l'an prochain : c'est ce qu'a promis, hier, le ministre Jean-Michel Blanquer, mais c'est loin de ce qu'attendaient les syndicats pour rattraper des années de perte de pouvoir d'achat avec le gel du point d'indice et pour rattraper, aussi, la moyenne de l'OCDE : un enseignant français touche de 7% en début de carrière, 20% de moins, après 15 ans de carrière. Les enseignants en début de carrièrereçoivent en ce moment sur leur fiche de paie, 36 à 100 euros nets de plus par mois dans le cadre d'une prime d'attractivité décidée l'an dernier. Les enseignants ayant moins de quinze ans d'ancienneté représente un tiers de la profession. L'an prochain, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer promet 700 millions d'euros par mois, c'est l'annonce faite mercredi soir en clôture du Grenelle de l'Education, lancé à l'automne. Sur ces 700 millions d'euros, 400 millions correspondent vraiment à des primes nouvelles. Le reste c'est, entre autres, le financement de la mutuelle complémentaire des enseignants. Pas d'augmentation de salaire après 2022 et la fin du quinquennat, pas de loi de programmation ni de rattrapage du retard pris avec nos voisins européens : c'est une déception pour les syndicats d'enseignants. Reportage d'Hakim Kasmi.

Écouter
1 min
Les explications d'Hakim Kasmi
Graphiques montrant les salaires annuels bruts des enseignants dans l'OCDE, et leur évolution entre 2000 et 2018
Graphiques montrant les salaires annuels bruts des enseignants dans l'OCDE, et leur évolution entre 2000 et 2018 Crédits : LAURENCE SAUBADU, VALENTINE GRAVELEAU / AFP - AFP

Les enseignants français moins bien payés que la moyenne des pays de l'OCDE : Ce problème en début de carrière s'aggrave au fil des ans, détaille Eric Charbonnier, analyste éducation à l'OCDE qui regroupe 37 pays industrialisés dans le monde.

Écouter
58 sec
Eric Charbonnier, analyste éducation à l'OCDE
Comparaison des salaires d'enseignants (primaire et premier cycle du secondaire) dans une sélection de pays européens en 2016
Comparaison des salaires d'enseignants (primaire et premier cycle du secondaire) dans une sélection de pays européens en 2016 Crédits : LAURENCE SAUBADU, PAUL DEFOSSEUX / AFP - AFP

Les autres titres du journal

Emmanuel Macron arrive à Kigali pour ouvrir un nouveau chapitre entre la France et le Rwanda : Le président français se rendra au mémorial du génocide à Kigali, là où Nicolas Sarkozy en 2010, avait une première fois reconnu les erreurs de la France au Rwanda. Emmanuel Macron doit y prononcer un discours. Les Rwandais attendent un pardon, sans trop y croire.

Comme un défi aux Occidentaux, le président biélorusse Alexandre Loukachenko dit avoir agi "légalement" en détournant un avion de ligne pour arrêter, in fine, un journaliste dissident. Dossier sur lequel se penche ce jeudi l'Organisation de l'aviation civile internationale. Cette agence qui dépend de l'ONU édicte les règles régissant le transport aérien civil, mais n'a aucun pouvoir de sanctions.

Rocky, Thelma et Louise, James Bond, ce sont quelques uns des 4 000 films qui vont passer sous le pavillon d'Amazon après l'acquisition de la MGM, studio hollywoodien quasi centenaire. Ce catalogue immense, payé près de neuf milliards de dollars, doit armer l'ogre américain du commerce en ligne face à l'empereur du streaming Netflix.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......