LE DIRECT
Le Premier ministre britannique Boris Johnson a signé, mercredi, l'accord post-Brexit négocié avec l'Union européenne, affirmant qu'il s'agit du début d'une "merveilleuse relation"

Le Royaume-Uni vit ses dernières heures au rythme des règles européennes

12 min

Boris Johnson, les pouces en l'air, après avoir paraphé, hier, l'accord post-Brexit qui encadrera les relations entre Londres et Bruxelles. Après 47 ans de vie commune, le divorce sera consommé à 23h GMT. Les pro-européens ont le cœur lourd. Pas de fête, non plus, chez les pro-Brexit, covid oblige.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a signé, mercredi, l'accord post-Brexit négocié avec l'Union européenne, affirmant qu'il s'agit du début d'une "merveilleuse relation"
Le Premier ministre britannique Boris Johnson a signé, mercredi, l'accord post-Brexit négocié avec l'Union européenne, affirmant qu'il s'agit du début d'une "merveilleuse relation" Crédits : Leon Neal / POOL / AFP - AFP

Le Royaume-Uni vit ses dernières heures  au rythme des règles européennes : ce soir, s'achève la période de transition qui maintenait le le pays dans le marché commun et l’union douanière européenne. Et demain, certains Britanniques craignent des ennuis à la frontière, autrement dit de part et d’autre du "Channel", de la Manche, où les contrôles doivent théoriquement reprendre et où la congestion menace. Entre inquiétude et soulagement de voir le Brexit - enfin ! - se réaliser, les témoignages de Britanniques recueillis par Louise Bodet, à Ashford, dans le Kent au sud-est de l’Angleterre.

Les pro-européens ont le cœur lourd. Mais les partisans de la sortie de l'UE ne feront pas de grande fête, ce soir, covid oblige : Dans un contexte de crise profonde, sanitaire et économique, si les partisans du Brexit voient leur rêve se réaliser,  la majorité conservatrice au pouvoir, à Londres, qui avait milité pour une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, n’a l'intention de faire la fête. Reportage à Londres de Richard Place.

Les autres titres du journal

Un réveillon sans grande fête, en France, à cause de la pandémie : plusieurs concerts virtuels sont organisés mais pas de soirée en discothèque ni de grand feu d'artifice. Les professionnels craignent de mettre la clé sous la porte.En France,  sous les cloches de Notre-Dame,  de l'électro : un concert en réalité virtuelle proposé par la Ville de Paris et le musicien Jean-Michel Jarre dès 23h25. Il sera derrière ses claviers, vêtu d'une combinaison et de capteurs. Des caméras le projetteront, - ou plutôt son avatar -, dans l'allée centrale de Notre-Dame virtuellement reconstituée, jusque dans l’acoustique. Ce concert sera retransmis en direct et gratuitement notamment sur le site de la ville de Paris, sur Youtube et Facebook. Toujours depuis Paris, mais de l'autre côté de la Seine, le DJ David Guetta proposera un concert enregistré sans public devant la Pyramide du Louvre, au profit de l'UNICEF et des Restos du Coeur. Quant à Patti Smith, elle célèbre ses 74 ans en jouant depuis New York, avec un concert à découvrir aussi en ligne. Qu'est-ce qu'on va faire ce soir ? C'est la Question du jour qu'Hervé Gardette pose à Emmanuelle Lallement, anthropologue de la ville et de la fête

Le grand avocat pénaliste Henri Leclerc, président de la ligue de la ligue des droits de l’homme, quitte définitivement sa robe noire, aujourd'hui. A 86 ans,  le grand avocat pénaliste Henri Leclerc quitte définitivement sa robe noire aujourd’hui après 65 ans de carrière.  Il restera membre honoraire du barreau, un exemple pour la très grande majorité de ses pairs et un ardent défenseur des droits de l’homme et des libertés. Portrait signé Florence Sturm.

À venir dans ... secondes ...par......