LE DIRECT
7 milliards d'euros avaient déjà été accordés à Air France en avril 2020.

Le gouvernement pourra bien voler au secours d'Air France

12 min

La Commission européenne a donné son accord de principe pour un nouveau soutien financier de l'Etat français à Air France, mise à mal par la crise sanitaire. On ignore encore le montant de l'enveloppe, mais les conditions pour l'obtenir, les efforts inquiètent les syndicats.

7 milliards d'euros avaient déjà été accordés à Air France en avril 2020.
7 milliards d'euros avaient déjà été accordés à Air France en avril 2020. Crédits : Philippe LOPEZ - AFP

Au moment où on s'interroge sur le bien fondé de faire rêver d'aviation les enfants, le secteur aérien français espère bien avoir encore un avenir. Air France, qui a connu une perte record de 7 milliards d’euros l’année dernière à cause de la crise sanitaire, va pouvoir bénéficier d'un nouveau prêt de l’Etat français, en plus de celui de 7 milliards d’euros déjà octroyé au Printemps 2020. La compagnie restait suspendue à une validation de la commission européenne. Un accord a finalement été trouvé entre Paris et Bruxelles, indiquait hier le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire. Mais, en contrepartie, pour garantir une concurrence équilibrée sur le marché, la direction va devoir faire de nouveau efforts de compétitivité, ce qui inquiète les syndicats. Eclairage d'Hakim Kasmi.

Les autres titres du journal

Sur le front de la vaccination, on compte désormais plus de 9,3 millions de Français vaccinés avec au moins une dose. Avec, pour l'exécutif, la volonté affichée d'accélérer encore la campagne en cours depuis fin décembre. Dès demain, d'ailleurs, comme annoncé ce weekend par la ministre des Armées, Florence Parly, plusieurs vaccinodromes ouvriront de manière permanente dans des hôpitaux militaires. Précisions de Laura Dulieu.

Avec le retour des mesures de confinement plus strictes, la question des violences intrafamiliales se pose à nouveau. Les signalements de violences envers les femmes par exemple, pendant le premier confinement avaient augmenté de 40%, et de 60% lors du deuxième. Pour ce troisième, les associations d'aide aux victimes ont acquis plus d'expérience mais elles espèrent que les autorités suivront. Anne-Cécile Mailfert est la présidente de la Fondation des femmes, association qui oeuvre pour les femmes victimes de violences.

Une jeune femme de 18 ans, soupçonnée de préparer un attentat terroriste, est en garde à vue depuis hier matin. Elle a été interpellée, dans la nuit de samedi à dimanche, dans l’appartement familial à Béziers. Sa mère et ses trois sœurs sont également interrogées par les enquêteurs de la DGSI. Lors de la perquisition, les policiers ont récupéré des produits chimiques qui laissent supposer, qu’elle aurait pu passer à l’action rapidement. Explications signées Jean-Philippe Deniau.

A peine boulonnée, déjà contestée : une statue de Greta Thunberg, grandeur nature. La seule pour l'instant dans le monde, vient d'être dévoilée par l’université de Winchester au Sud-Ouest de l’Angleterre. Par ce bronze, la direction de l'établissement souhaite mettre en avant la jeunesse militante et le combat pour l’environnement. Mais par temps de crise économique, même chez les soutiens de la jeune Suédoise, l'initiative passe mal. Reportage à Winchester, de notre correspondant permanent Richard Place.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......