LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le président Donald Trump, lors de l'annonce de la mort Abou Bakr al-Baghdadi, le 27 octobre 2019 à Washington.

Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi : le président américain Donald Trump peut-il profiter politiquement de cette opération ?

11 min
À retrouver dans l'émission

Le président des États-Unis a annoncé dimanche la mort, dans une opération militaire américaine, d'Abou Bakr al-Baghdadi, chef du groupe État islamique.

Le président Donald Trump, lors de l'annonce de la mort Abou Bakr al-Baghdadi, le 27 octobre 2019 à Washington.
Le président Donald Trump, lors de l'annonce de la mort Abou Bakr al-Baghdadi, le 27 octobre 2019 à Washington. Crédits : JIM WATSON - AFP

Le président américain Donald Trump a annoncé la mort du chef de l'organisation État islamique Abou Bakr al-Baghdadi, dimanche, pendant une opération militaire américaine dans le nord-ouest de la Syrie. La Maison Blanche n'a pas tardé à publier la photo du président américain en salle de crise (la Situation room) - on y voit Donald Trump, entouré de son vice-président et de son Secrétaire à la Défense - car c'est pour le dirigeant un moment politique et militaire d'envergure. Mais Donald Trump, visé par une enquête en vue d'une procédure de destitution, peut-il capitaliser politiquement après cette annonce ?  Pas si sûr, nous explique notre correspondant aux États-Unis Loig Loury.

Écouter
55 sec
Les précisions de notre correspondant Loig Loury

Les autres titres du journal

"Un abri pour toutes" est le nom d'un projet pour lutter contre les violences faites aux femmes dans les centres d'hébergement d'urgence mixtes. Explications de Stéphane Geneste pour France Culture, alors que se tient jusqu'à la fin du mois de novembre le Grenelle contre les violences conjugales.

Le deuxième week-end de travail de la Convention citoyenne pour le climat s'est terminé. Les participants, tirés au sort, doivent formuler des propositions au gouvernement pour tenter de limiter le réchauffement climatique. Les précisions de Diane Berger.

Tandis qu'en Autriche, les défenseurs de l'environnement s'inquiètent de l'ouverture d'une piste de ski à la célèbre station de Kitzbühel, située au cœur des Alpes, dans la région du Tyrol. Une piste ouverte au milieu d'une pente encore vierge de neige naturelle et alors que le thermomètre frôlait les 15 degrés. Le reportage d'Isaure Hiace.

Écouter
1 min
Le reportage d'Isaure Hiace
Intervenants
L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......