LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un homme travaillant sur son ordinateur dans un espace coworking à Toulouse, alors que le masque devient obligatoire, dès aujourd'hui, dans les entreprises en France

Rentrée masquée à l'école et en entreprise : quelles sont les obligations des employeurs ?

13 min

Le protocole sanitaire a été publié, hier soir, à 21h par le ministère du Travail. Le port du masque est obligatoire dans les espaces clos et partagés mais des assouplissements sont possibles. Sous quelles conditions ? Et les entreprises sont-elles obligées de fournir des masques à leurs salariés ?

Un homme travaillant sur son ordinateur dans un espace coworking à Toulouse, alors que le masque devient obligatoire, dès aujourd'hui, dans les entreprises en France
Un homme travaillant sur son ordinateur dans un espace coworking à Toulouse, alors que le masque devient obligatoire, dès aujourd'hui, dans les entreprises en France Crédits : PATRICIA HUCHOT-BOISSIER / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP - AFP

Masque "systématique" dans les espaces clos et partagés en entreprise, selon le nouveau protocole sanitaire, publié hier soir, par le ministère du Travail : ce texte consent à des assouplissements, notamment en open space, les salariés peuvent retirer temporairement leur masque, histoire de souffler un peu. Mais danns ce cas, les conditions diffèrent selon les départements et leur couleur épidémiologique.  En zone verte, l'espace de travail doit être bien ventilé, avec des écrans de protection entre chaque bureau, des visières à disposition et un référent Covid. Les conditions sont plus strictes en zone rouge, avec le retour, notamment, de la règle de 4 mètres carrés par salarié. Il ne sera donc pas si facile d'enlever son masque mais les entreprises ont-elles l'obligation d'en fournir ?  Éléments de réponse avec Catherine Pétillon.

Difficile de respecter les dérogations accordées sur le port du masque, quand on est seul dans son bureau ou encore dans les ateliers "avec des efforts physiques intenses", car il faut tenir compte d'autres critères. Reportage de Mathilde Dehimi, dans un garage de Boulogne, en région parisienne.

Rentrée scolaire dans un contexte inédit et anxiogène : Près de 12,4 millions d'élèves font leur rentrée à partir d'aujourd'hui, dans les écoles, collèges et lycées. Masque obligatoire pour les professeurs dès la maternelle et pour les élèves dès l'âge de 11 ans, même pendant la récréation. Face au Covid, "nous sommes prêts" assure le ministre de l'Education nationale. Selon Jean-Michel Blanquer, le protocole en vigueur est strict et complet mais cela ne rassure pas les enseignants, notamment dans les collèges et les lycées où le brassage des élèves est plus important qu'au primaire, en fonction des cours et des jeux d'options, en langue vivante par exemple, le risque de contamination est accru. Reportage d'Hakim Kasmi.

Les autres titres du journal

Liban : à son arrivée, Emmanuel Macron plaide pour un "gouvernement de mission" au "plus vite". Emmanuel Macron est arrivé à Beyrouth,   hier soir, quelques heures après la désignation d'un nouveau Premier ministre dans ce pays englué dans une profonde crise politique et économique. Reportage de Christian Chesnot

Etats-Unis : Donald Trump, accusé par Joe Biden d'avoir attisé les tensions raciales, se rend, aujourd'hui, à Kenosha, cette ville du Wisconsin qui a connu plusieurs nuits de manifestations et d'émeutes, la semaine dernière, après une nouvelle bavure policière sur un Noir américain. Le président des Etats-Unis attise les braises des tensions raciales, il est "toxique", estime son rival pour la présidentielle, Joe Biden.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......