LE DIRECT
Coronavirus : les chiffres clés lundi 9 mars 2020

Coronavirus : alors que l’Italie entière est en quarantaine, le président chinois parade à Wuhan, épicentre de l'épidémie

13 min

60 millions d'Italiens priés de rester chez eux, quand la Chine, d'où est parti le coronavirus, semble voir la fin du tunnel : Rome applique des mesures sans précédent pour lutter contre l'épidémie, alors que le président chinois Xi Jinping se rend pour la première fois à Wuhan, foyer du Covid-19.

Coronavirus : les chiffres clés lundi 9 mars 2020
Coronavirus : les chiffres clés lundi 9 mars 2020 Crédits : VISACTU - Visactu

Soixante millions d'Italiens priés de rester chez eux, au moment où la Chine, d'où est parti le coronavirus, semble voir la fin du tunnel : Rome applique des mesures sans précédent dans le monde pour lutter contre l'épidémie, tandis que le président chinois Xi Jinping se rend pour la première fois à Wuhan, l'épicentre du Covid-19. Ses détracteurs, - hors de Chine, surtout, - l'ont accusé de minimiser l'importance du coronavirus puis de taper trop fort, en prenant des mesures drastiques de confinement, mettant en quarantaine près de 50 millions de personnes dans la province du Hubei. Le président chinois Xi Jinping est arrivé ce matin à Wuhan, ville à l'épicentre du Covid-19, totalement bouclée depuis fin janvier. Pour la première fois, Xi Jinping fait une "visite d'inspection" à Wuhan ; correspondance de  Simon Le Plâtre, correspondant de France Culture, en Chine.

L'impact du coronavirus "sera sévère sur la croissance française en 2020", a prévenu le ministre de l'Economie Bruno Le Maire qui envisage une entorse à la règle des 3% : après une nouvelle réunion au sommet, hier, Bercy a reconduit des mesures de soutien aux entreprises, dans le cadre de l'épidémie de coronavirus. Seront facilités les recours au chômage partiel, le report de payement des cotisations sociales voire, au cas par cas, des dégrèvements d'impôts. Les plus grandes entreprises sont invitées par le ministère de l'Economie à faire preuve de souplesse avec les plus petites dans l’exécution des contrats. Les PME sont en effet plus fragiles que les grandes entreprises car elles ont moins de trésorerie et donc moins de visibilité. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a admis que l'impact du coronavirus serait "sévère" sur la croissance française cette année. Il plaide pour des mesures de relance à l'échelle européenne. La France pourrait dépasser cette année la limite des 3% de déficit public en raison d'une priorité économique pour les entreprises, explique le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire au micro de Marie Viennot.

Les autres titres du journal

Coronavirus : toute personne entrant en Israël sera placée en quarantaine. Toute personne arrivant en Israël devra observer une quarantaine de deux semaines afin d'éviter la propagation du nouveau coronavirus dans le pays, a annoncé lundi le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Bruxelles demande à Erdogan d'éloigner les migrants de la frontière grecque. Les dirigeants de l'UE ont exhorté, hier, Ankara à respecter les termes d'un accord visant à éloigner les migrants des frontières européennes, lors d'une conversation "franche" avec le président turc Erdogan, venu à Bruxelles réclamer du soutien.  Une certaine tension était visible après la discussion, Recep Tayyip Erdogan ayant notamment choisi de se rendre directement à l'aéroport plutôt que de tenir une conférence de presse avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et celui du Conseil européen, Charles Michel.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......