LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le président brésilien Jair Bolsonaro (l'an dernier à la tribune de l'ONU) veut, en 2020, devant l'Assemblée générale de l'ONU, répondre aux critiques contre sa politique environnementale en Amazonie,

Assemblée générale de l'ONU inédite, sous forme virtuelle, consacrée à la pandémie et à la biodiversité : que sait-on de l'origine animale du SARS-CoV-2 ?

13 min

Formule inédite aux Nations unies, dès aujourd'hui : une assemblée générale sans présence physique de dirigeant à New York, mais avec des vidéos, pandémie oblige. Le Covid-19 sera au cœur de ce sommet virtuel, la biodiversité aussi. L'occasion de reparler de l'origine animale du virus.

Le président brésilien Jair Bolsonaro (l'an dernier à la tribune de l'ONU) veut, en 2020, devant l'Assemblée générale de l'ONU, répondre aux critiques contre sa politique environnementale en Amazonie,
Le président brésilien Jair Bolsonaro (l'an dernier à la tribune de l'ONU) veut, en 2020, devant l'Assemblée générale de l'ONU, répondre aux critiques contre sa politique environnementale en Amazonie, Crédits : William Volcov / Brazil Photo Press via AFP - AFP

75e Assemblée générale de l'ONU sous forme virtuelle inédite, cette année, consacrée à la pandémie et à la biodiversité : l'occasion de faire le point sur ce que l'on sait de l'origine animale du SARS-CoV-2. Emmanuel Macron, Donald Trump, Xi Jinping, Vladimir Poutine s'exprimeront via des messages vidéo pré-enregistrés. A cause du Covid-19, aucun dirigeant ne se rendra à l'assemblée générale des Nations unies à New York cette semaine. Il n'y aura donc pas de rencontre informelle dans les couloirs de l'ONU pour tenter d'aplanir des différends diplomatiques, pour une Assemblée générale largement consacrée à la pandémie et à la préservation de la biodiversité. Les deux sont liées car avec la perte d'habitat naturel, des espèces se retrouvent en contact rapproché avec l'homme et sont vecteurs de maladie. La chauve-souris est avec certitude "LE" réservoir naturel du  SARS-CoV-2 mais ces petits mammifères n'ont pas pu directement contaminer un humain. Intervient l'hypothèse du pangolin comme "hôte intermédiaire" : il aurait pu s'infecter en léchant des cadavres de chauves-souris, mais cette hypothèse est loin d'être certaine. Explications de Tara Schlegel.

La pandémie bouleverse les vies de chacun mais surtout de chacune : les jeunes filles sont les premières victimes des fermetures d'école et des lieux de sociabilisation dans le monde. Du Brésil au Ghana, en passant par l’Ethiopie, l’Inde, la France et les États-Unis, les jeunes filles se voient davantage privée d'éducation, de liberté et de socialisation, alerte, aujourd’hui, l’ONG Plan international, dans son enquête intitulée "Des Vies qui s’arrêtent", menée auprès de 7 000 filles dans 14 pays. Précisions de Nadine Epstain.

Les autres titres du journal

La majorité se trouve une nouvelle fois - écologiquement - dans l'embarras : le projet de loi controversé qui permet de réintroduire des néonicotinoïdes arrive, aujourd'hui, en commission à l'Assemblée nationale. Il vise à autoriser la filière betterave sucrière à, de nouveau, utiliser ces insecticides pour lutter contre la jaunisse des betteraves, mais ils tuent, au passage, des abeilles. Les députés LREM posent leurs conditions : ils ne voteront en faveur du projet de loi que si cette dérogation est limitée explicitement aux seules betteraves. Reportage de Rosalie Lafarge.

"Ce n'est pas moi qui m'intéresse, c'est d'être les autres", disait Michael Lonsdale. L'homme de théâtre et de cinéma est mort, hier, à l'âge de 89 ans. Retour sur ses 70 ans de carrière, marqués par l'éclectisme et le catholicisme avec Benoît Grossin.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......