LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des soignants se sentent abandonnés par les politiques car, malgré leurs efforts, salués dès le début de la crise sanitaire, l'hôpital traverse encore une crise sans précédent

Le budget de la sécurité sociale présenté en Conseil des ministres : le compte n'y est toujours pas selon la Fédération hospitalière de France et des soignants de l'APHP

13 min

Des comptes dans le rouge mais une hausse de salaires dans les hôpitaux et les EHPAD. Le budget de la sécurité sociale est présenté aujourd’hui en Conseil des ministres mais il manque encore plus d'un milliard d'euros selon des syndicats de soignants pour répondre à la pénurie de personnel.

Des soignants se sentent abandonnés par les politiques car, malgré leurs efforts, salués dès le début de la crise sanitaire, l'hôpital traverse encore une crise sans précédent
Des soignants se sentent abandonnés par les politiques car, malgré leurs efforts, salués dès le début de la crise sanitaire, l'hôpital traverse encore une crise sans précédent Crédits : JEROME LEBLOIS / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP - AFP

Des comptes dans le rouge mais une hausse de salaires dans les hôpitaux publics, privés et les EHPAD : le budget de la sécurité sociale est présenté, aujourd’hui, en Conseil des ministres mais il manque encore plus d'un milliard d'euros selon la Fédération hospitalière de France et des soignants de l'APHP, pour répondre au manque de personnel, notamment. C'est un budget de crise et en crise qui est présenté aujourd'hui en Conseil des ministres. Partant avec plus de 44 milliards d'euros de déficit cette année, le projet de loi de finance de la sécurité sociale pour 2021 prévoit un budget en hausse pour l'Assurance maladie et des revalorisations salariales de 183 euros par mois dans les hôpitaux publics, privés et les EHPAD. Mais le compte n'y est toujours pas pour les membres du collectif inter-hôpitaux, créé il y a un an car "après la hausse de salaires, il ne reste rien pour le quotidien, pour les cohortes de patients plus nombreuses, pour es médicaments qui sont encore plus chers ou pour le chauffage", témoigne le Dr Anne Gervais, hépatologue à l'APHP. Pas étonnant, donc, que les infirmières quittent l’hôpital, explique-t-elle à Marie Viennot.

Écouter
1 min
"On se retrouve à nouveau, depuis le mois de juin, dans une situation où il faut pleurer pour obtenir ce dont on a besoin, quand nous on répond ! On a des collègues qui s'en vont" déclare le Dr Anne Gervais à Marie Viennot
Evolution du solde global (Régime général   Fonds de solidarité vieillesse) de la sécurité sociale de 2012 à 2019, et prévisions du gouvernement pour 2020 et 2021
Evolution du solde global (Régime général Fonds de solidarité vieillesse) de la sécurité sociale de 2012 à 2019, et prévisions du gouvernement pour 2020 et 2021 Crédits : Iris DE VERICOURT / AFP - AFP

Les autres titres du journal

La crise sanitaire, à la Une, encore, à l'étranger avec plus de 40.000 volontaires, dans le monde, pour tester les vaccins contre le Covid-19. Ils veulent ainsi aider à la découverte rapide d’un vaccin. Ces projets de tests humains suscitent des remous au sein de la communauté scientifique : Transmettre volontairement le coronavirus pose évidemment des questions éthiques. Pour l’heure, aucun pays ne l’a encore autorisé. Au Royaume Uni, les autorités médicales ne cachent pas leur intérêt pour cette méthode. Au Royaume Uni, où 2.500 personnes se sont portées candidates aux tests pour le vaccins, les autorités médicales ne cachent pas leur intérêt pour cette méthode. Notre correspondant à Londres a rencontré Danica, une volontaire.

Des critères plus stricts, pour approuver tout vaccin aux Etats-Unis : l'Agence des médicaments a fixé, hier, des critères plus stricts que ceux désirés par la Maison Blanche  pour approuver en urgence tout futur vaccin contre le Covid-19, rendant improbable toute autorisation avant l'élection présidentielle du 3 novembre. C'était pourtant une promesse de Donald Trump, candidat à sa réélection. Le président américain, toujours malade du Covid-19, a par ailleurs mis brutalement fin, hier, aux négociations avec les démocrates sur de nouvelles aides aux ménages et entreprises affectés par la pandémie de coronavirus. Il veut attendre un second mandat, pour aller plus loin sur la question  et accuse les démocrates, au Congrès, et la gauche radicale de ne pas négocier "de bonne foi". Cette décision a immédiatement fait chuter Wall Street, qui a clôturé dans le rouge, car de nombreux Américains, dont ceux qui sont au chômage, les collectivités locales et des entreprises tels les hôtels, les compagnies aériennes, les bars et les restaurants, vont être confrontés à des difficultés financières dans les prochaines semaines. Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a accusé Donald Trump d'avoir "tourné le dos" aux plus éprouvés par la crise sanitaire et économique.

A J – 27 de la présidentielle américaine, débat télévisé entre les colistiers, le républicain Mike Pence se retrouve face à la démocate Kamala Harris.  L’occasion, peut-être, de vous faire découvrir une jeune femme de 43 ans.  Karine Jean-Pierre, directrice de campagne de la sénatrice Californienne est une ancienne conseillère de Barack Obama. Cette femme noire, lesbienne, et francophone, est l'une des figures montantes du parti démocrate. Son portrait, à Washington, par Grégory Philipps.

En Grèce, l'heure du verdict a sonné, au procès des membres du parti néo-nazi Aube dorée jugés notamment pour le meurtre d'un rappeur antifasciste. Avec ce verdict, Aube dorée pourrait aussi être déclarée comme une "organisation criminelle".

Disparitions dans le monde de la musique : La mort d'un des plus grands "guitar heroes" de l'histoire du rock, Eddie Van Halen est décédé, hier, à l'âge de 65 ans, des suites d'un cancer. Dans un tout autre genre musical, le chanteur américain de reggae et de pop Johnny Nash, est mort à l'âge de 80 ans. Premier non-Jamaïcain à enregistrer du reggae à Kingston, il était surtout connu pour son tube planétaire "I can see clearly now", repris par Jimmy Cliff ou encore Claude François, sous le titre de "Toi et le soleil".

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......