LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La maire de Marseille Michèle Rubirola annonce sa démission lors d'une conférence de presse, le 15 décembre 2020 à Marseille.

Michèle Rubirola démissionne de ses fonctions de maire de Marseille, des espoirs déçus à gauche

12 min

Michèle Rubirola quitte ses fonctions de maire de Marseille. Elle avance des raisons de santé pour expliquer sa démission. Son départ déçoit ceux qui nourrissaient des espoirs pour la gauche à la prochaine élection présidentielle.

La maire de Marseille Michèle Rubirola annonce sa démission lors d'une conférence de presse, le 15 décembre 2020 à Marseille.
La maire de Marseille Michèle Rubirola annonce sa démission lors d'une conférence de presse, le 15 décembre 2020 à Marseille. Crédits : NICOLAS TUCAT - AFP

"J'ai connu dès l'été les premières difficultés liées à ma santé. (...) Ces épreuves (de santé) limitent l'énergie que je peux mobiliser. Être maire de Marseille c'est 300% de son temps, j'en donne 150%", a expliqué Michèle Rubirola. Elle a annoncé mardi qu'elle démissionnait de ses fonctions de maire de Marseille, moins de six mois après son élection. La liste d'union de la gauche emmenée par cette médecin écologiste, le "Printemps marseillais", a mis fin à 25 ans de règne de la droite à Marseille. Cette union a surtout nourri beaucoup d'espoirs en vue de 2022, espoirs désormais un peu douchés par cette démission, comme l'explique Rosalie Lafarge.

Écouter
1 min
La démission de Michèle Rubirola et les espoirs de la gauche pour 2022

Les autres titres du journal

Alors que les fêtes de fin d'année se préparent en pleine crise sanitaire, comment s'organisent les grossistes de Rungis ? Nous prendrons des nouvelles de ce grand marché international avec Anne-Laure Jumet.

L'État italien rembourse 10% du montant des achats quand ils sont effectués par carte bancaire, grâce à une application. De quoi inciter les Italiens à consommer : reportage de notre correspondant à Rome, Bruce de Galzain.

Joe Biden espère bien obtenir le contrôle du Sénat américain. Le président élu des États-Unis était mardi en Géorgie pour soutenir deux candidats démocrates. Grégory Philipps l'a suivi à Atlanta.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......