LE DIRECT
Le baccalauréat professionnel commence ce mercredi matin

Bac 2021 : les élèves de bac pro regrettent de ne pas avoir autant d'aménagements que leurs camarades des filières générales

13 min

24h avant la voie générale et technologique, les 190 000 élèves de bac pro commencent à plancher ce mercredi sur le français. Toutes les épreuves ont été maintenues. Malgré des aménagements pour tenir compte de la crise sanitaire, la filière pro s'estime lésée par rapport à la voie générale.

Le baccalauréat professionnel commence ce mercredi matin
Le baccalauréat professionnel commence ce mercredi matin Crédits : Visactu - Visactu

24h avant la voie générale et technologique, les 190 000 élèves de bac pro commencent à plancher, ce mercredi, sur le français. Toutes les épreuves ont été maintenues. Malgré des aménagements pour tenir compte de la crise sanitaire, la filière pro s'estime lésée par rapport à la voie générale. Alors que les élèves de Terminale de la voie générale et technologique passeront jeudi l'épreuve de philosophie, les 190 000 candidats au bac professionnel (soit un quart des candidats au bac, cette année), plancheront dès 9h30 ce mercredi matin, sur le français. Ensuite histoire-géo, éco-gestion ou encore prévention santé - environnement. Quatre épreuves écrites au total, comme d'habitude, en plus de la matière professionnelle contre deux épreuves, cette année, pour leurs camarades des lycées généraux. Les aménagements des notes n'y changeront rien, des élèves de bac pro ont le sentiment d'être désavantagés, dans un contexte de crise sanitaire, par rapport à leurs camarades de la filière générale, comme l'a constaté Hakim Kasmi, en se rendant au lycée professionnel Gustave Eiffel, à Reims.

Écouter
1 min
Des élèves de bac pro ont le sentiment d'être désavantagés, dans un contexte de crise sanitaire. Reportage d'Hakim Kasmi au lycée professionnel Gustave Eiffel à Reims

Autre source de stress, pour les futurs bacheliers : la deuxième étape de Parcoursup s’ouvre aujourd'hui, pour les élèves qui n'auraient pas eu d'inscription satisfaisante dans l'enseignement supérieur. La Commission nationale des droits de l'homme note une "violence symbolique" pour certains élèves qui doivent patienter plusieurs mois avant de recevoir une proposition et sont contraints, parfois, de se tourner vers des formations éloignées de leur projet initial. Les syndicats lycéens déplorent depuis des années l'opacité des procédures d'affectation, combinant excellence scolaire mais aussi diversité des expériences pour celles et ceux qui peuvent se le permettre, sur le modèle anglo-saxon. Enjeux décryptés par Phéline Leloir-Duault.

Les autres titres du journal

Joe Biden termine son marathon diplomatique avec un face-à-face intense : le président des Etats-Unis rencontre son homologue russe Vladimir Poutine en Suisse ce mercredi. Même si la Maison Blanche n'a eu de cesse de souligner qu'il ne fallait attendre aucune percée spectaculaire, Joe Biden a promis de dire à Vladimir Poutine quelles sont "ses lignes rouges". Les sujets de tension ne manquent pas, sur les cyberattaques en provenance de Moscou, sur le sort de l’opposant russe Alexeï Navanly ou encore la situation en Ukraine et en Biélorussie. Joe Biden sait qu'il a l'occasion de peaufiner son image de fin négociateur, aujourd’hui, à Genève. La ville a déjà accueilli le premier face-à-face entre Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev en 1985, qui avait marqué le début du dégel de la Guerre froide. Déjà 32 rencontres au sommet entre Russes et Américains : Eric Biégala nous retrace le film.

J-4 avant les élections régionales et départementales. L'abstention pourrait grimper à 60%. Si le contexte sanitaire peut évidemment jouer, il n'est pas le seul responsable. Le phénomène est bien plus profond, accentué par la désintégration du champ politique et la polarisation entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, selon Frédéric Dabi, le directeur général de l'Ifop, interrogé Rosalie Lafarge.

Chroniques

7H13
7 min

La Question du jour

Nucléaire : l’incident sur un réacteur en Chine remet-il en cause la stratégie de l’EPR ?

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......