LE DIRECT
Carte de la propagation du nouveau coronavirus déclaré en Chine

Nouveau coronavirus : la Chine craint une mutation et une propagation plus facile

12 min

Le nouveau coronavirus, qui a fait neuf morts et contaminé officiellement 440 personnes en Chine, pourrait muter et se propager plus facilement, ont averti, ce matin, les autorités à Pékin, exacerbant une inquiétude mondiale déjà renforcée par le signalement d'un premier cas aux Etats-Unis.

Carte de la propagation du nouveau coronavirus déclaré en Chine
Carte de la propagation du nouveau coronavirus déclaré en Chine Crédits : Gal ROMA, Jean-Michel CORNU / AFP - AFP

Le mystérieux coronavirus pourrait muter et se propager encore plus facilement : en Chine, les autorités ont fait état de neuf morts, soit trois de plus que le bilan de la veille, et averti que le virus pourrait "muter" et contaminer encore plus facilement de nouvelles personnes. Ce virus, qui se transmet par les voies respiratoires, "pourrait muter et se propager plus facilement", a averti lors d'une conférence de presse le vice-ministre de la commission nationale de la Santé, Li Bin. Il a précisé que le virus avait été diagnostiqué auprès de 440 patients, alourdissant un précédent décompte d'environ 300 cas. Un premier cas de contamination hors Asie est intervenu hier, à Seattle aux Etats-Unis, alors qu'un comité ad hoc de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) doit se réunir ce soir pour déterminer s'il convient de déclarer une "urgence de santé publique de portée internationale". De nombreuses régions de Chine sont touchées, y compris des mégapoles comme Shanghai et Pékin. Les autorités redoutent que le virus puisse se propager à la faveur des longs congés du Nouvel an chinois, qui commencent vendredi, et donnent lieu chaque année à des centaines de millions de voyages en car, en train ou en avion dans l'ensemble du pays. Des cas ont été rapportés ailleurs en Asie (Japon, Corée du Sud, Thaïlande, Taïwan), et nombre de pays ayant des liaisons aériennes directes ou indirectes avec Wuhan ont renforcé les contrôles des passagers à l'arrivée, puisant dans leur expérience de l'épidémie du Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) en 2002-2003, un virus de la même famille. Correspondance à Pékin de Dominique André et dossier à prolonger avec la Question du jour de Guillaume Erner : "Epidémie : faut-il craindre le nouveau virus chinois ?"

Les autres titres du journal

Procès en destitution de Donald Trump à Washington : les démocrates accusent les républicains d'organiser l'acquittement au pas de charge du président des Etats-Unis dans son procès qui s'est ouvert, hier, au Sénat.

Taxe des géants du numérique : Bruno Le Maire, ministre français des Finances, a dit, hier, espérer une solution définitive "d'ici fin 2020" au niveau international pour taxer les géants du numérique, après l'accord entre les présidents américain et français de prolonger les négociations et de suspendre la taxation des GAFA comme Google, Apple, Facebook, Amazon, pour 2020, dans un contexte où les Etats-Unis menacent de surtaxer des produits français comme mesure de rétorsion, le temps, également, qu'un accord plus global soit trouvé à l'OCDE.

Ouverture des inscriptions sur la plateforme d'enseignement supérieur Parcoursup : les élèves de terminale et les étudiants en réorientation vont pouvoir commencer à formuler leurs vœux sur la plateforme d'accès aux études supérieurs. Parmi les nouveautés cette année, 2 voies d’accès aux études de médecine, avec la suppression de la première année commune aux études de santé (Paces). Les futurs bacheliers pourront désormais choisir sur Parcoursup le Parcours spécifique accès santé - appelé PASS -  ou bien une licence avec option "accès santé" - dite L.AS - accessible partout, y compris dans des universités qui n'ont pas de faculté de santé.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......