LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Alors qu'un camp temporaire de migrants a été créé près de Mytilène, en Grèce, après l'incendie du camp de Moria, le chancelier autrichien refuse d'accueillir des réfugiés dans son pays

Migrations : Bruxelles veut un "mécanisme de solidarité obligatoire" entre Etats européens, l'Autriche oppose son veto

12 min

L'incendie du camp de Moria, sur l'île grecque de Lesbos, a rappelé l'urgence d'une politique commune de l'asile, qui n'a cessé de buter sur les divisions entre Etats membres. A Vienne, le chancelier conservateur Sebastian Kurz refuse déjà le "pacte sur la migration et l'asile" de la Commission.

Alors qu'un camp temporaire de migrants a été créé près de Mytilène, en Grèce, après l'incendie du camp de Moria, le chancelier autrichien refuse d'accueillir des réfugiés dans son pays
Alors qu'un camp temporaire de migrants a été créé près de Mytilène, en Grèce, après l'incendie du camp de Moria, le chancelier autrichien refuse d'accueillir des réfugiés dans son pays Crédits : NICOLAS ECONOMOU / NURPHOTO / NURPHOTO VIA AFP - AFP

L'urgence d'une politique d'asile commune aux Vingt-Sept a été rappelée par l'incendie du camp de Moria, sur l'île grecque de Lesbos, il y a deux semaines. Bruxelles présente aujourd'hui une épineuse réforme migratoire : solidarité obligatoire entre tous les états européens, fin du "règlement de Dublin" qui voit une demande d'asile être forcément traitée par le premier pays où un migrant entré, davantage de recours pour les déboutés du droit d'asile, ce sont quelques unes des pistes avancées par la Commission européenne pour son "nouveau Pacte sur la migration et l'asile". Alors que 88 migrants ont été secourus, hier, alors qu'ils risquaient de se noyer en tentant de traverser la Manche,  la commission européenne présente, aujourd’hui, un "nouveau Pacte sur l'asile", sujet explosif entre les Vingt-Sept, car depuis la crise de 2015,  les pays de première entrée, - Grèce, Italie, Espagne -,  se retrouvent bien seuls à gérer les demandes d’asile, face, notamment, aux pays d'Europe de l'Est, réfractaires à tout accueil d’étrangers. La Commission promet une vaste réforme mais un compromis s'annonce difficile à trouver. Précisions, à Bruxelles, d'Angéliqque Bouin.

Avant même la présentation du projet de la Commission sur les réfugiés, le chancelier autrichien Sebastian Kurz, conservateur, estime que la répartition des demandeurs d'asile en Europe "ne marchera pas". Il s'explique ce matin, dans un entretien à l'Agence France-Presse et sur Facebook. L'incendie du camp de Moria, en Grèce, ne l'a pas fait changé d'avis. Son pays n'accueillera aucun des 12.700 hommes, femmes et enfants, qui dormaient encore à la rue, il y a quelques jours, et qui se retrouvent, aujourd'hui, sous des tentes encore surpeuplées, sans toilettes ni douche, contraints de se laver dans la mer. Sebastian Kurz, soutenu, malgré tout, par ses alliés Verts au gouvernement à Vienne, reste droit dans ses bottes. Correspondance, en Autriche, signée Isaure Hiace.

Les autres titres du journal

La durée du congé de paternité va doubler et passer à 28 jours : l'Elysée veut rejoindre les pays européens en pointe, en la matière. C'est une excellente nouvelle pour la fédération Familles de France mais une mesure difficile à mettre en place dans les petites entreprises, selon l'U2P, l'Union des entreprises de proximité.

Plus de 10 000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, en France : le plan blanc a été déclenché dans les hôpitaux de Lyon. 

Défendre la liberté d'expression est l'affaire de tous et parce qu'elle est attaquée, on l'a vu, encore, au procès des attentats de janvier 2015, -Charlie Hebdo est de nouveau attaqué par A-Qaïda -, 89 médias, dont Radio France, lancent un appel aux citoyens : "Nous avons besoin de vous", écrivent-ils ici.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......