LE DIRECT
"Je suis profondément désolé pour chaque vie perdue et bien sûr, en tant que Premier ministre j'assume la pleine responsabilité de tout", a déclaré, hier, le Premier ministre britannique Boris Johnson

Le Royaume-Uni franchit le seuil des 100 000 morts, la pression du variant anglais du Covid s'exerce aussi en France

13 min

Le Royaume-Uni devient le premier pays en Europe à dépasser les 100 000 morts des suites du Covid. Boris Johnson en assume "la pleine responsabilité" alors que des deux côtés de la Manche, la pression du variant anglais s'exerce sur les hôpitaux. Un énième conseil de Défense se tient à l'Elysée.

"Je suis profondément désolé pour chaque vie perdue et bien sûr, en tant que Premier ministre j'assume la pleine responsabilité de tout", a déclaré, hier, le Premier ministre britannique Boris Johnson
"Je suis profondément désolé pour chaque vie perdue et bien sûr, en tant que Premier ministre j'assume la pleine responsabilité de tout", a déclaré, hier, le Premier ministre britannique Boris Johnson Crédits : JUSTIN TALLIS / POOL / AFP - AFP

Après les Etats-Unis, l'Inde, le Brésil et la Russie, le Royaume-Uni est le 5e pays au monde qui compte le plus de morts liés au Covid : "C'est la pire crise depuis la Seconde Guerre mondiale", a affirmé mardi Boris Johnson, depuis le 10 Downing Street. Visage grave, les yeux face caméra, Boris Johnson a dit assumer en tant que Premier ministre,  la pleine responsabilité de tout ce que le gouvernement a fait : hésitation sur la stratégie à adopter au printemps dernier, confinement ou non, immunité collective... Le Royaume-Uni est aujourd'hui sous la pression des variants du Covid, alors que le pays est reconfiné depuis trois semaines maintenant. 37 000 britanniques sont aujourd'hui hospitalisés à cause du Covid et les autorités ont du mal à endiguer l’épidémie, sous la pression du variant anglais du virus, plus contagieux Le Royaume-Uni compte 151 morts du Covid pour 100 000 habitants, quand la France dénombre 108 morts pour 100 000 habitants.

Avant un nouveau conseil de défense sanitaire, ce matin, de nombreux épidémiologistes appellent à reconfiner la France au plus tôt car la pression du variant anglais du virus se ressent déjà dans les hôpitaux : le plateau sur lequel stagnait l'épidémie depuis quelques semaines est en train de se transformer en courbe ascendante : 22 000 nouveaux cas ont été recensés hier en France. 27 041 patients sont hospitalisés, dont 3081 en réanimation. Les épidémiologistes alertent sur le fait que les variants sont en train de devenir dominants : dans les hôpitaux d'Ile-de-France, le variant anglais représente déjà 10% des cas de Covid. L'inquiétude gagne l’hôpital André Grégoire de Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Reportage de Rémi Brancato.

Les autres titres du journal

Pour la première fois en France, une action de groupe a été lancée contre l'État sur des contrôles au faciès. Un collectif d'ONG met en demeure le gouvernement de mettre fin aux "contrôles d'identité discriminatoires" par la police, sous peine de saisir la justice.

Une nouvelle audience pour l’un des émeutiers du Capitole, aujourd’hui à Washington. Les enquêteurs ont notamment retrouvé un fusil automatique, des cocktails molotov et des machettes dans son camion.

Les rebelles Houthis ont gagné du terrain depuis un an au Yémen où le gouvernement s'est parfois livré à du blanchiment d'argent et de la corruption, estime l'ONU, alors qu'il y a dix ans le Yémen connaissait lui aussi sa révolution dans le sillage des pays arabes.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......