LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les pirates utilisaient ce réseau pour fabriquer de la crypto-monnaie notamment

Des cybergendarmes français éradiquent un virus qui touche 850 000 ordinateurs dans le monde

11 min
À retrouver dans l'émission

Des cybergendarmes du C3N (Centre de lutte contre la criminalité numérique) à Pontoise ont réussi à neutraliser un méga "Botnet", un réseau pirate qui permettait de prendre la main à distance sur près de 850 000 ordinateurs à travers le monde.

Les pirates utilisaient ce réseau pour fabriquer de la crypto-monnaie notamment
Les pirates utilisaient ce réseau pour fabriquer de la crypto-monnaie notamment Crédits : Silas Stein - Maxppp

C'est une prouesse, une première mondiale réalisée par les cybergendarmes du centre de lutte contre la criminalité numérique de Pontoise. Ils sont parvenus à neutraliser un réseau pirate qui a pris la main sur plus de 850 000 ordinateurs dans le monde. Ils s'en servaient pour fabriquer de la crypto-monnaie ou pirater des données notamment en Israël. Le serveur de ce réseau était basé en Île de France. Le reportage d'Emmanuel Leclère.

Écouter
2 min
La neutralisation de ce "botnet" situé en France
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Dans les autres titres du journal

La justice décide de suspendre un arrêté anti-pesticide pris par un maire d’Ille et Vilaine. Il interdisait de propager des produits phytosanitaires à moins de 150 mètres des habitations. Or c'est à l'Etat de prendre une telle mesure explique le tribunal. Une affaire qui témoigne de l’ambiguïté de la position du gouvernement en matière d'environnement.

Les chefs d'Etat russe et turc, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, se sont rencontrés hier en Russie pour discuter de la situation en Syrie. La crainte est celle d'une confrontation entre les armées turques et syriennes à Idlib, une zone pilonnée par les forces de Bachar el Assad. 

Aux Etats Unis, ce n'est pas un procès mais c'est une étape dans la libération de la parole des victimes. Une quinzaine d'accusatrices du milliardaire Jeffrey Epstein ont pu témoigner devant un tribunal fédéral. Reportage de Grégory Philipps.

Écouter
1 min
Des victimes de Jeffrey Epstein témoignent
L'équipe
Journaliste
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......