LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le calme est revenu devant le Parlement à Tunis, trois jours après le coup de force institutionnel du président Kaïs Saïed

Le calme est revenu en Tunisie, trois jours après le coup de force institutionnel du président Kaïs Saïed

10 min

Ennahdha, le principal parti du parlement tunisien, souhaite un dialogue et des élections anticipées après le coup de force du président du pays.

Le calme est revenu devant le Parlement à Tunis, trois jours après le coup de force institutionnel du président Kaïs Saïed
Le calme est revenu devant le Parlement à Tunis, trois jours après le coup de force institutionnel du président Kaïs Saïed Crédits : FETHI BELAID - AFP

Le calme est revenu en Tunisie, trois jours après le coup de force institutionnel du président Kaïs Saïed. La police a bouclé les abords du Parlement, dont les activités sont suspendues pour un mois et les manifestants ont quitté les lieux. Le parti majoritaire Ennahdha appelle désormais au dialogue et à des élections législatives anticipées. Le président n'a pour l'instant pas répondu et il n'a pas non plus nommé de nouveau Premier ministre.

Écouter
1 min
Le reportage de notre envoyée spéciale à Tunis, Marie-Pierre Vérot

Les autres titres du journal

Au Pérou, le nouveau président Pedro Castillo, qui l'a emporté de peu sur sa rive de droite populiste, sera investi ce mercredi. Les précisions de Juliette Pierron.

Le gouvernement français espère toujours plus de vaccinations contre le Covid-19. Opération communication mardi pour convaincre les femmes enceintes, parfois réticentes. Le reportage de Stéphane Robert.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......