LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Macron s'adresse à la presse et aux Français vendredi soir, avec en arrière plan les ministres de l'Intérieur et de l'Education Gérald Darmanin et Jean-Michel Blanquer.

Emmanuel Macron : "Ils ne passeront pas. L'obscurantisme ne gagnera pas"

5 min

Déclaration du chef de l'Etat à propos des islamistes radicaux, hier soir, à la sortie du collège de Conflans-Sainte-Honorine, près de Paris, où travaillait le professeur d'histoire décapité quelques heures plus tôt. Cet enseignant avait montré la semaine des caricatures de Mahomet à ses élèves.

Emmanuel Macron s'adresse à la presse et aux Français vendredi soir, avec en arrière plan les ministres de l'Intérieur et de l'Education Gérald Darmanin et Jean-Michel Blanquer.
Emmanuel Macron s'adresse à la presse et aux Français vendredi soir, avec en arrière plan les ministres de l'Intérieur et de l'Education Gérald Darmanin et Jean-Michel Blanquer. Crédits : Abdulmonam Eassa / POOL / EPA /Newscom - Maxppp

Une enquête a été ouverte par le parquet national antiterroriste pour les chefs d'"assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Le procureur antiterroriste a prévu de s'exprimer cet après-midi. Plusieurs perquisitions ont eu lieu depuis les faits, notamment dans les Yvelines, et 4 personnes, dont un mineur, ont été placées en garde à vue.

Cet "attentat terroriste islamiste caractérisé", comme l'a qualifié Emmanuel Macron, suscite une forte émotion dans la classe politique. 

"Insoutenable niveau de barbarie", réagit Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national. La députée marcheuse Aurore Bergé, elle, souligne que "le séparatisme islamiste doit être combattu sans relâche, sans jamais faiblir". De son côté, le député France Insoumise Eric Coquerel appelle à un rassemblement des croyants et des non-croyants dès la semaine prochaine.

Un phénomène pourtant pas si présent, en classe, selon Stéphane Crochet. Secrétaire national du syndicat enseignant UNSA. Les organisations syndicales de l'enseignement seront reçues par leur ministre dans deux heures. Jean-Michel Blanquer qui précise qu'il s'adressera aussi par vidéo à tous les professeurs, à tous les personnels et aux familles.

Ecoutez l'invitée de notre journal de 22h d'hier soir : Frédérique Rolet, secrétaire générale du SNES-FSU :

Écouter
4 min
Frédérique Rolet : "Le rôle de l'école, c'est de montrer que l'on peut parler de tout avec l'idée d'un débat critique."

C'était dans le cadre d'un cours d'enseignement moral et civique. Ce qui veut bien dire quelque chose. C'est essayer d'amener justement chaque jeune à comprendre que la citoyenneté c'est respecter les opinions, les croyances des uns et des autres mais c'est aussi savoir se montrer critique, savoir affronter les débats, argumenter.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

.
. Crédits : Visactu
Chroniques
7H05
4 min
Les Envies du week-end
Stevie Wonder chante le "besoin d'espoir qui élève tout le genre humain"
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......