LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'actualisation de la carte des taux d'incidence des tests RT-PCR positifs pour 100.000 habitants montre une hausse dans tous les départements en rouge (à l'exception de La Réunion)

Dans l'attente de nouvelles décisions du conseil de défense face au rebond épidémique, des infectiologues sont partagés entre inquiétude et sérénité

12 min

Face au président du conseil scientifique, qui pense que l'exécutif devra prendre des "décisions difficiles", Emmanuel Macron reprend la main avec le conseil de défense. Une 2e vague inquiète, au congrès des infectiologues, à Poitiers, mais l'on constate une meilleure prise en charge des patients.

L'actualisation de la carte des taux d'incidence des tests RT-PCR positifs pour 100.000 habitants montre une hausse dans tous les départements en rouge (à l'exception de La Réunion)
L'actualisation de la carte des taux d'incidence des tests RT-PCR positifs pour 100.000 habitants montre une hausse dans tous les départements en rouge (à l'exception de La Réunion) Crédits : VISACTU - Visactu

Nouveau conseil de défense, après un rebond de l'épidémie de Covid-19 : face au président du conseil scientifique, qui estime qu'il faut prendre des décisions difficiles, l'exécutif reprend la main. Ave 9.843 cas de Covid-19 recensés en 24 heures, la France atteint un niveau record depuis le lancement des tests à grande échelle dans le pays. Un million de ces tests ont été réalisés depuis une semaine, c'est deux fois plus qu'en juillet dernier mais le nombre de cas positifs a été multiplié par 12, comme l’explique Nicolas Martin, de retour pour une "Radiographie du coronavirus", en guise de question du jour tous les vendredis. Le niveau de circulation du virus est "inquiétant" et le gouvernement "va être obligé de prendre un certain nombre de décisions difficiles", "dans les huit à dix jours maximum", a déjà prévenu Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique. Mais attention, la France n'est "ni dans le gouvernement des scientifiques, ni dans le gouvernement de l'à-peu près" et c'est "aux politiques" qu'il revient de prendre des décisions, a déclaré, hier, Emmanuel Macron avant la tenue, aujourd’hui, d'un Conseil de Défense, consacré à la crise sanitaire. Un changement de ton, comparé au début de l'épidémie. Précisions de Stéphane Robert.

Une 2e vague inquiète les infectiologues mais l'on constate une meilleure prise en charge des patients : Au Congrès des infectiologues, qui se tient depuis mercredi et jusqu’à ce soir à Poitiers, la remontée des cas de Covid-19 ces derniers jours préoccupe évidemment les médecins. Ils craignent une 2e vague, bien sûr, mais ils l'abordent aussi une relative sérénité née de l’expérience et des progrès acquis depuis le printemps. Reportage de Véronique Julia.

Les autres titres du journal

Une 3e nuit dehors pour des milliers de migrants sur l'île grecque de Lesbos

Retour, ce soir, de la Comédie française sur les planches, pour une nouvelle saison perturbée par le coronavirus ; public masqué et distance physique obligatoire

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......