LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jean Castex annonçant le couvre-feu à partir de 18h en France métropolitaine à partir de samedi

La France sous couvre-feu à 18h dès samedi, renforcement du protocole sanitaire dans les cantines et des contrôles aux frontières

13 min

Chacun commence déjà à s'organiser pour respecter le couvre-feu à partir de 18h, dès samedi, dans toute la France. Le Premier ministre se justifie, "la situation, bien que maîtrisée, comparée à nos voisins, reste fragile". Le renforcement du protocole sanitaire pose question, de l'école au lycée.

Jean Castex annonçant le couvre-feu à partir de 18h en France métropolitaine à partir de samedi
Jean Castex annonçant le couvre-feu à partir de 18h en France métropolitaine à partir de samedi Crédits : THOMAS COEX - AFP

Il faudra rentrer chez soi plus tôt, dès samedi avec un couvre-feu avancé à 18 heures dans toute la France. C'est une question de lisibilité et d'efficacité, a expliqué, jeudi soir, Jean Castex, alors que près de 25 000 personnes sont toujours hospitalisées à cause du Covid-19. Le Premier ministre a également annoncé le renforcement du protocole sanitaire dans les cantines et la fin des activités sportives en intérieur pour les enfants. Des particuliers aux écoles, chacun se réorganise, plus ou moins convaincus par ces mesures. La situation est "maîtrisée" mais "fragile", en raison de "l'émergence de nouvelles souches plus contagieuses du virus", précise le Premier ministre en rajoutant que la situation sanitaire n'exige pas de mettre en place un nouveau confinement. Le gouvernement s'inquiète de voir la pression toujours aussi forte sur les hôpitaux. Jean Castex craint aussi la circulation des variants du Covid, plus contagieux, mais qui ne provoqueraient pas de formes plus grave de la maladie. Le gouvernement confirme également que la campagne de vaccination va s’amplifier dès lundi, auprès des malades à hauts risques et des personnes handicapées. 800 000 personnes sont concernées en plus des plus de 75 ans. Analyse de ces annonces et la situation sanitaire avec Tara Schlegel.

Écouter
2 min
Le point sur la situation sanitaire avec notre spécialiste santé Tara Schlegel

Autre mesure, pour limiter la propagation du Covid-19 : le renforcement du protocole sanitaire dans les cantines. Il faut éviter le brassage des élèves à l'heure des repas dans les écoles primaires. Dans les collèges et lycées, c'est impossible en raison des effectifs. A chaque commune, à chaque établissement scolaire de s'adapter donc, au cas par cas. Le ministre de l'Education appelle aussi à élargir l’hybridation des cours dès le collège : en clair, des cours en présentiel dans les classes habituelles, mais avec des cours à distance, en ligne. Reportage d'Hakim Kasmi.

Au chapitre économique, le couvre-feu avancé à 18h coûterait, selon Bercy, 2 milliards d'euros tous les 15 jours, sans compter le chômage partiel. L’Etat compensera jusqu’à 20% du chiffre d’affaires (CA), dans la limite de 200 000 euros par mois, mais il faudra avoir eu 70% de perte de CA. Autre mesure-choc : les frais fixes des entreprises, - loyer, électricité, impôts -, seront pris en charge par l’Etat à 70% dans la limite de 3 millions d’euros par mois. A condition d'appartenir à un secteur éprouvé par la crise,  comme l’hôtellerie ou les remontées mécaniques et  avoir un chiffre d’affaire supérieur à un million d’euros.

Les autres titres du journal

Face à la pandémie, Joe Biden présente un plan de relance à 1 900 milliards de dollars, aux Etats-Unis

En Turquie, manifestation devant le consulat chinois pour dénoncer le traitement des Ouïghours par Pékin et les demandes d'extraditions contre ces musulmans que la Chine accuse de terrorisme

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......