LE DIRECT
La modélisation mathématique permet de mieux comprendre la dynamique de l'épidémie. Image issue de la plateforme Gisaid, qui rassemble et modélise des données du monde entier.

Emmanuel Macron esquisse un calendrier de déconfinement très progressif mais le pic de la 3e vague de Covid est encore à venir

13 min

La France passe le cap symbolique des 100 000 morts du Covid mais le chef de l'Etat veut redonner de l'espoir aux Français et esquisse un calendrier de réouverture très progressif des musées et des terrasses dès mai prochain. Comment les scientifiques anticipent-ils la dynamique de l'épidémie ?

La modélisation mathématique permet de mieux comprendre la dynamique de l'épidémie. Image issue de la plateforme Gisaid, qui rassemble et modélise des données du monde entier.
La modélisation mathématique permet de mieux comprendre la dynamique de l'épidémie. Image issue de la plateforme Gisaid, qui rassemble et modélise des données du monde entier. Crédits : Laura Dulieu - Radio France

Des régions en rouge vif face au Covid, en noir même, si l'on compte le nombre de morts : 100 000, officiellement dans toute la France. Cechiffre est certainement sous-estimé, nous expliquait jeudi un épidémiologiste de l'INSERM dans ce même journal. Rapporté à la population, le Grand-Est est la région la plus éprouvée, avec 166 morts du Covid pour 100 000 habitants. Viennent ensuite la Bourgogne-Franche-Comté et l'Ile-de-France. Cette région est la plus endeuillée en valeur absolue, avec 17 700 décès liés au virus. L'âge, on le sait, est un facteur de risque face au Covid et les plus de 70 ans représentent près de 62% des morts du Covid. Le pic de la troisième vague n'a pas été atteint mais Emmanuel Macron a tout de même esquissé une sortie de crise, après des réunions avec une dizaine de ministres et dans un échange, à distance, avec une quinzaine de maires. Le chef de l'Etat maintient, pour l'instant, ses objectifs de réouverture progressive dès la mi-mai des lieux fermés depuis l'automne.

Écouter
1 min
Les explications de Rosalie Lafarge

Prudence sur la réouverture de certains musées et des terrasses en mai, deux semaines après les nouvelles restrictions annoncées par Emmanuel Macron car plus de 38 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés en 24h, près de 6 000 malades se trouvent en réanimation, du jamais vu depuis un an. Ces chiffres devraient encore augmenter, selon l'Institut Pasteur. Mais comment les scientifiques peuvent-ils anticiper la dynamique de l'épidémie ? Depuis un an, un outil s'est révélé particulièrement utile : la modélisation mathématique.  Elle ne cesse de progresser et permet d'affiner les projections de contaminations au Covid et de lits occupés en réanimation. Reportage de Laura Dulieu sur les modèles mathématiques, outils incontournables pour comprendre et anticiper l'épidémie. Article complet à découvrir ici.

Écouter
2 min
Les modèles mathématiques, outils incontournables pour comprendre et anticiper l'épidémie

Jean Castex annonce l'ouverture de la vaccination, ce week-end, pour les forces de l'ordre et les enseignants de plus de 55 ans. Sauf ce que cela laisse de côté 84% des professeur.e.s, dénoncent les syndicats.

Les autres titres du journal

Une potentielle nouvelle bavure policière, aux Etats-Unis. Un adolescent de 13 ans a été tué à Chicago. Sur les images, dévoilées jeudi, il semble que ce collégien lever les mains en l'air, sans être armé, quand il a été abattu par la police.

Si le Ramadan a commencé pour 1,8 milliard de musulmans, c'est un mois bien difficile pour les Libanais, confrontés à une crise sans précédent. Risque de famine, prévient l'ONU. La moitié de la population libanaise vit sous le seuil de pauvreté.

Chroniques

7H13
8 min

La Question du jour

Le retrait des troupes américaines marque-t-il la fin de la guerre en Afghanistan ?

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......