LE DIRECT
82,4 millions de déplacés dans le monde en 2020

Nombre record de réfugiés et déplacés dans le monde : la Turquie est en première ligne mais la population est hostile aux Syriens sur son sol

13 min

82,4 millions de réfugiés et de déplacés : la pandémie a tout arrêté mais pas les guerres, les persécutions et la pauvreté qui ont encore fait des ravages, poussant un nombre record d'hommes, de femmes et d'enfants à fuir leur maison, alerte, vendredi, le HCR, l'agence de l'ONU pour les réfugiés.

82,4 millions de déplacés dans le monde en 2020
82,4 millions de déplacés dans le monde en 2020 Crédits : SOPHIE RAMIS, GAL ROMA, LÉO SEUX - AFP

1% de l'humanité a dû fuir sa maison, sous la pression des combats, de la pauvreté, des violations des droits humains. 89,4 millions déplacés et réfugiés dans le monde, c'est un record absolu, deux fois plus qu'il y a dix ans, indique ce vendredi matin le HCR, l’Agence des Nations unies pour les réfugiés. L'an dernier, plus des deux tiers de toutes les personnes ayant fui à l'étranger étaient originaires de seulement cinq pays : Syrie (6,7 millions), Venezuela (4 millions), Afghanistan (2,6 millions), Soudan du Sud (2,2 millions) et Birmanie (1,1 million).  Les jeunes, filles et garçons, de moins de 18 ans représentent 42% de toutes les personnes déracinées. Et selon les estimations du HCR, près d'un million d'enfants sont nés en tant que réfugiés entre 2018 et 2020. L'ONU appelle les dirigeants du monde entier à lutter contre les déplacements en prenant le problème à la racine, en luttant pour la paix et contre la pauvreté. La moitié des réfugiés syriens sont accueillis en Turquie. Elle est, cette année encore,  le pays qui abrite le plus de réfugiés au monde : 4% de sa population. Cette pression migratoire provoque l'hostilité de la société turque, face à 3,6 millions réfugiés syriens.  Reportage à Istanbul d'Anne Andlauer.

Écouter
1 min
"Là où ils vivent, les Syriens ont tendance à se replier sur leur communauté." Le reportage de notre correspondante Anne Andlauer

Les autres titres du journal

Les bureaux de vote ont ouvert en Iran pour une présidentielle jouée d'avance. Le scrutin devrait être remporté par Ebrahim Raïssi, chef ultraconservateur de l'autorité judiciaire du pays, opposé à une ouverture vers l'Occident. Dans un pays durement éprouvé par le Covid et surtout par les sanctions américaines, après la rupture par Donald Trump de l'accord sur le nucléaire iranien, il y a 3 ans,  - l'inflation est estimé à 50% sur un an,-  59 millions d'Iraniens sont appelés à voter, depuis ce matin, pour la présidentielle. Peu de perspectives économiques et politiques : sur les 4 candidats  en lice pour succéder au modéré Hassan Rohani à la présidence, un seul favori : Ebrahim Raïssi, proche du Guide suprême Ali Khamenei. Portrait de ce chef ultraconservateur de l'autorité judiciaire du pays,  opposé à une ouverture vers l'Occident, signé par notre envoyé spécial à Téhéran, Franck Mathevon.

J-2 avant les régionales et départementales en France. Des élections qui ont tendance à être nationalisées, faute, pour certain.e.s de percevoir l'intérêt pour ces exécutifs locaux.

Six mois de prison ferme requis contre Nicolas Sarkozy au procès Bygmalion.

La philosophie est passée, mais ce n’est pas terminé pour les candidats au bac général et technologique.  Nouveauté de cette édition 2021 :  un grand oral, dès lundi prochain : il s'agit un exposé de cinq minutes sur une de leurs spécialités, avant un entretien avec le jury. L’élève doit montrer sa capacité à prendre la parole en public et à argumenter. Ces "soft skills", en novlang managériale, comptent, aussi, dans les entretiens d'embauche. Pour mettre toutes les chances de leur côté, certains élèves suivent des "coachings" via des entreprises spécialisées dans ce domaine. Cette pratique, in fine, contribuera à accroître les inégalités entre candidats au bac, Margot Delpierre.

Chroniques

7H13
6 min

La Question du jour

La Chine à la conquête de l’espace : derrière le symbole, quelles ambitions ?

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......