LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Alain Juppé se rend aujourd'hui au Niger

12 min
À retrouver dans l'émission

Alain Juppé est attendu aujourd'hui à Niamey. Le ministre de la défense doit y rencontrer les autorités et des Français établis dans la capitale nigérienne. Hier deux Français de 25 ans ont été retrouvés morts dans la zone sahélienne après avoir été enlevés dans la capitale. L'intervention des armées nigériennes et françaises n'a pas permis de les sauver. En revanche, les preneurs d'otages, eux, auraient été tués. Invité hier soir du journal de 20 heures sur TF1, Alain Juppé a déclaré que "ne rien faire, c'était prendre un double risque". Le colonel Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major des armées, juge "probable" l'implication d' AQMI . "Aucun endroit au Sahel ne peut désormais plus être considéré comme sûr" a ajouté hier le ministre de la défense. Sont visés le Mali, la Mauritanie et le Niger. C'est la première fois que des Français sont enlevés dans une capitale de cette région à des centaines de kilomètres des zones désertiques où opèrent les membres d'AQMI.

Il y a eu des morts ce week-end au Maghreb. Morts durant les révoltes qui se déroulent en Tunisie et en Algérie . Le pouvoir tunisien reconnait au moins 14 tués lors des affrontements qui se sont déroulés dans 3 villes du pays. A Kasserine, dans l'ouest plusieurs batiments officiels ont été incendiés ainsi qu'un poste de police et une station service.La contestation sociale partie de Sidi Bouzid, dans le centre, a évolué au point que le gouvernement a fait savoir hier qu'il avait "reçu le message". "Nous allons examiner ce qui doit être examiné" s'est borné à dire le ministre tunisien de la communication.

En Algérie, le week-end aura été marqué par la mort d'au moins 3 personnes selon le décompte officiel. Hier, le trafic ferroviaire interrompu depuis jeudi a repris et des commerçants ont rouvert leurs magasins. Samedi soir, lors d'une réunion extraordinaire, le gouvernement a promis une baisse des prix. Des taxes à l'importation seront suspendues temporairement sur les produits de premiere nécessité. Dans le même temps plus d'un millier de manifestants auraient été arrêtés.

Les opérations de vote ont débuté hier au Soudan , près de 4 millions d'électeurs doivent se prononcer sur l'autodétermination du Sud du pays. Le réferendum doit durer une semaine.

Du système monétaire international et des marchés de matières premières , voilà ce dont il devrait être question aujourd'hui entre Nicolas Sarkozy et Barak Obama. Le président français mène des consultations afin de chercher un consensus en vue du G20 et du G8. "Les déséquilibres mondiaux ne vont pas se résorber naturellement" a déclaré hier le président français.

Cette visite de Nicolas Sarkozy intervient alors que les Etats-Unis suivent de près les suites de la fusillade qui a fait 6 morts et blessé grièvement une élue démocrate de l'Arizona. Gabrielle Giffords qui s'est fait tirer dessus à bout portant. Cette histoire prend une tournure politique, l'acte du jeune homme arrêté ne serait pas de nature politique mais la gauche américaine dénonce le climat politique délétère du pays et la "rhétorique empoisonnée" des ultraconservateurs qui selon elle conduit à de tels actes de violence.

C'est un patron mulitcarte, membre du parti radical et du Medef qui devrait prendre la tête de la candidature d'Annecy aux JO d'hiver 2018 . Charles Beigbeder devrait être nommé aujourd'hui, c'est-à-dire à la veille du dépot de candidature d'Annecy au Comité international olympique (CIO) à Lausanne. Annecy semble avoir peu de chances de l'emporter face à ses deux concurrentes: Munich et la Corée du Sud.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......