LE DIRECT
Depuis trois semaine,s 250.000 personnes vivent l'enfer dans les quartiers est d'Alep, sous les bombes lancées par Damas et Moscou, deux puissances qui tentent de reprendre la ville aux rebelles

Alep, entre les bombes et l'impasse diplomatique

13 min

Les négociations seront-elles celles de la dernière chance ? Moscou et Washington vont partiper à une réunion sur la Syrie, samedi à Lausanne. La Nouvelle-Zélande demande, elle, la fin des bombardements sur Alep, la métropole du nord de la Syrie où 25 personnes sont mortes, hier.

Depuis trois semaine,s 250.000 personnes vivent l'enfer dans les quartiers est d'Alep, sous les bombes lancées par Damas et Moscou, deux puissances qui tentent de reprendre la ville aux rebelles
Depuis trois semaine,s 250.000 personnes vivent l'enfer dans les quartiers est d'Alep, sous les bombes lancées par Damas et Moscou, deux puissances qui tentent de reprendre la ville aux rebelles Crédits : Ibrahim Ebu Leys ANADOLU AGENCY - AFP

Où en est la communauté internationale face à la tragédie d'Alep ? 25 personnes sont mortes, hier à Alep. Cela fait trois semaines, maintenant, que les quartiers est de cette ville syrienne sont bombardés par les forces pro-régime, appuyées par l'aviation russe. L'objectif de Damas et de Moscou : reprendre les quartiers contrôlés par les rebelles. Bilan de cette offensive : 300 morts et plus d'un millier de blessés, des civils, notamment. 250.000 personnes seraient prises au piège de ce déluge de feu, bombardées, encerclées, affamées, sans possibilité d'être soignées correctement car les hôpitaux sont aussi frappés. Enième tentative pour arracher un cessez-le feu : les chefs de la diplomatie russe et américaine, parrains d'une précédente trêve qui a fait long feu, vont se réunir samedi à Lausanne, puis dimanche à Londres. Ces réunions ont été voulues par le secrétaire d'Etat américain John Kerry, dans un climat aux relents de guerre froide. Analyse d'Eric Biegala.

Vladimir Poutine accuse les Occidentaux d'inconséquence sur la Syrie : Les Etats-Unis et la France, notamment, accusent la Russie de crimes de guerre pour ses bombardements à Alep. C'est de la "rhétorique politique qui ne tient pas compte des réalités du terrain", a répliqué Vladimir Poutine, hier soir, sur TF1. Le président russe s'est défendu en parlant de lutte contre les terroristes. Vladimir Poutine juge également les Occidentaux responsables de l'annulation de sa visite à Paris la semaine prochaine. Il l'a dit, pour la première fois, hier, devant un parterre de banquiers et d'hommes d'affaires, lors d'un forum économique à Moscou. Correspondance de Marc Crépin.

Primaire de la droite et du centre pour 2017 : disposition des candidats sur le plateau du premier débat, thèmes, décor, temps de parole et calendrier des débats prévus
Primaire de la droite et du centre pour 2017 : disposition des candidats sur le plateau du premier débat, thèmes, décor, temps de parole et calendrier des débats prévus Crédits : Paul DEFOSSEUX Jean Michel CORNU - AFP

Premier débat de la primaire de la droite et du centre : Sept candidats, une quinzaine de questions pour chacun, et une minute environ pour répondre à chaque fois. C'est le scénario inédit du premier débat de la primaire de la droite et du centre, diffusé, en direct ce soir, à partir de 21h sur TF1, notamment. Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Bruno Le Maire, Jean-François Copé, Nathalie Kocsiusko-Morizet et Jean-Frédéric Poisson vont tenter de convaincre les électeurs d'aller voter pour eux les 20 et 27 novembre prochains. Pas de pugilat, mais une véritable confrontation politique, selon Thierry Solère, député Les Républicains, président du comité d'organisation de cette primaire de la droite et du centre. Propos recueillis par Stanislas Vasak dans le journal de 22h, à réécouter en longueur ici.

Les confessions de François Hollande font polémique : Les confessions de François Hollande dans le livre " Un président ne devrait pas dire ça", de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, paru hier, chez Stock, n'en finissent pas de faire des remous. D'après les propos rapportés du Président, les magistrats seraient des "lâches", des "planqués" qui "n'aiment pas le politique". L'Union syndicale des magistrats se dit "consternée" et parle d'un double langage du président de la République. Autre dossier, sur lequel François Hollande s'exprime : celui de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Il "ne verra pas le jour" d'après le chef de l'Etat. François Hollande n'est décidément pas sur la même ligne que ses premiers ministres successifs, Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls. Explications de Véronique Rebeyrotte.

L'empire de Cyril Hanouna, animateur télé à succès mais très critiqué : L'animateur Cyril Hanouna, de la chaîne C8, va tenter de battre le record du plus long direct télévisé de France avec 35 heures non-stop à l'antenne à partir de 14h. L'occasion pour nous de parler de son empire médiatique. Cyril Hanouna, animateur à succès mais souvent critiqué, est un pillier du groupe Canal . Il vaut des millions. Explications d'Eric Chaverou.

Intervenants
  • journaliste à la rédaction de France Culture, présentatrice des journaux de 7h, 7h30 et 9h

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......