LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les civils fuient l'avancée des troupes pro-régime à Alep, la métropole du nord de la Syrie, en passe de revenir dans le giron du président Bachar al-Assad

Alep, une ville ravagée que les forces pro-régime sont en passe de reconquérir

12 min

Alep, bientôt de retour dans le giron du président syrien Bachar al-Assad. Les forces pro-régime sont sur le point de reconquérir la métropole du nord du pays, un tournant face aux rebelles. Des insurgés préfèrent mourir plutôt que de se rendre. Témoignages et analyse

Les civils fuient l'avancée des troupes pro-régime à Alep, la métropole du nord de la Syrie, en passe de revenir dans le giron du président Bachar al-Assad
Les civils fuient l'avancée des troupes pro-régime à Alep, la métropole du nord de la Syrie, en passe de revenir dans le giron du président Bachar al-Assad Crédits : STRINGER AFP - AFP

Alep, deuxième ville de Syrie, bientôt reconquise par les forces pro-régime : L'ancien poumon économique de la Syrie est désormais à l'état de ruines. Les quartiers est d'Alep sont pillonés depuis des semaines, avec des bombardements menés par Damas et Moscou contre les rebelles et d'intenses combats au sol. C'est une ville ravagée que les forces pro-régime sont en passe de reconquérir. En perdant ses dernières positions à Alep, la rébellion va essuyer son pire revers depuis le début de la guerre en mars 2011. Analyse d'Eric Biégala.

Des insurgés syriens préfèrent mourir plutôt que de se rendre : L'armée de Bachar Al-Assad et ses supplétifs iraniens, irakiens et afghans - des forces appuyées par l'aviation russe, contrôlent donc, presque la totalité d'Alep. Quelques poches résistent encore mais subissent des assauts répétés. Depuis le début de la guerre civile, de jeunes Syriens tentent de faire connaître le sort des civils au monde entier, via les réseaux sociaux. Ces opposants au régime de Bachar Al Assad refusent aujourd'hui de rejoindre les zones contrôlées par les forces gouvernementales. Ils ont confié leur crainte, d'être emprisonnés et torturés, à notre correspondant dans la région, Omar Ouahmane.

Après l'Armée de terre, de l'Air et la Marine, voici l'Armée numérique : L'armée française adapte sa doctrine en matière de cyberdéfense et va y mettre les moyens. Le ministre de la défense Jean-Yves le Drian a annoncé, hier, la création d'un commandement centralisé doté de 2.600 "combattants numériques". Une "quatrième armée" en somme, au même titre que l'armée de l'Air, de Terre ou la Marine. L'armée française veut savoir faire face aux cyber-attaques et être prête, aussi, à répliquer. Explications de Maxime Tellier.

Ouverture du procès "Luxleaks" : Leurs révélations avaient permis de mettre au jour les arrangements fiscaux entre le Luxembourg et 350 sociétés multinationales, établies dans le Grand-Duché pour payer moins d'impôts, dont Apple, Amazon, Ikea ou encore le Crédit Agricole et Axa pour la France. Les lanceurs d’alerte Antoine Deltour et Raphaël Halet, ainsi que le journaliste Edouard Perrin sont poursuivis en appel, depuis hier, par la justice du Grand-Duché. En première instance, les deux hommes qui travaillaient pour le cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers, avaient été condamnés pour violation du secret professionnel et du secret des affaires, notamment. Le journaliste, Edouard Perrin, qui avait révélé l'affaire dans le magazine "Compléemnt d'Enquête" avait été relaxé. Hier à l'ouverture de leur procès en appel, des centaines de militants étaient venus les soutenir. Quant à la justice luxembourgeoise, elle semblerait plus encline à se montrer moins sévère. Compte-rendu de Corinne Audouin.

Premier jour du procès Lagarde : La patronne du FMI comparaît devant la Cour de justice de la République à Paris. Elle est poursuivie pour négligences graves lorsqu'elle était ministre de l'Economie et va devoir s'expliquer sur l’arbitrage intervenu en 2008 en faveur de Bernard Tapie dans le conflit avec le Crédit lyonnais. Christine Lagarde explique avoir peut-être été "abusée" mais jamais "négligente". Son avocat, Maître Patrick Maisonneuve, au micro d'Antoine Marette.

Retraites : Les réformes pour pérenniser le systeme de retraite francais reviennent dans le débat électoral, notamment les projets de Francois Fillon de reculer l'âge de départ en retraite. Mais il reste aussi des inconnues, liéées à la conjoncture : il faut une croissance suffisante et une augmentation des revenus d'activité pour faire baisser les déficits pendant plusieurs années. Ce qui pose, une nouvelle fois, la question des perspectives économiques. Analyse de Jean-Marc Chardon.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......