LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Apple ou la transparence "made in China"

11 min
À retrouver dans l'émission

JOURNAL DE 7H de Renaud Candelier

Tout le monde ou presque utilise aujourd'hui des produits électroniques et tout le monde ou presque sait qu'ils sont fabriqués en Chine dans les conditions sociales qu'on jugerait indignes en Europe. Et l'un des symboles de cette mondialisation, c'est l'entreprise taïwanaise Foxconn basée en Chine.En 2010, elle s'était résolue a augmenter d'un coup les salaires de 70% après une vague de suicide chez les salariés. Et depuis hier, une ONG américaine conduit une enquête sur les conditions de travail chez ce sous-traitant d'Apple. Le semaine dernière, des organisations de consommateurs avaient manifesté devant les magasins de la marque notamment aux Etats-Unis.

Le sommet se déroule à Pékin mais en réalité c'est bien la Chine qui vient prendre des nouvelles de l'Europe. Herman Van Rompuy, José Manuel Barroso et le Premier ministre Wen Jiabao doivent discuter de la crise et ses conséquences sur la croissance mondiale. L'incertitude plane toujours hier l'agence Moody's a abaissé les notes et les perspectives de huit pays européens dont la France, la Grande-Bretagne et l'Italie. Mais pour l'instant la Chine n'a pris aucun engagement de financer le fonds de secours européen.

Pendant que la Chine regarde l'Europe, l'Europe, elle, sermone la Grèce. Et les menaces de sortie de la zone euro refont surface par la voix du ministre luxembourgeois des finances qui appelle Athènes comme Alain juppé et Angela Merkel hier à "mettre en oeuvre" les mesures adoptées. Car il faudra encore plusieurs semaines avant le début du versement du deuxième plan européen de 130 milliards d'euros. Après le vote des nouvelles mesures d'austérité dimanche les partis politique grecs doivent maintenant s'engager par écrit à mener à bien.

"Des crimes contre l'humanité ont vraisemblablement été commis par les forces syriennes." La Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Navi Pillay a également dénoncé hier une "offensive aveugle contre des zones civiles" en l'occurence sur la ville de Homs. Hier encore, l'armée a bombardé les quartiers jugés "rebelles". Selon un décompte de l'ONU en dix jours de bombardements, plus de 300 personnes ont trouvé la mort. Hier soir Hillary Clinton a jugé "difficile" d'obtenir l'aval du conseil de sécurité pour l'envoi de casques bleus en Syrie.

L'accusation est claire et sans détour "L'Iran, est derrière ces attentats". Le premier ministre israélien réagissait hier aux attaques menées contre ses ambassades en Inde et en Géorgie qui ont fait 4 blessés.

C'est une décision exemplaire car elle en dit beaucoup sur le fond. Hier la société américaine Monsanto a été reconnue "responsable" de l'intoxication d'un agriculteur. Cet homme agé de 48 ans aujourd'hui souffre de troubles neurologiques après avoir inhalé en 2004 un solvant toxique aujourd'hui interdit en France. Le tribunal a relevé qu'aucun conseil de protection respiratoire n'était présent sur la cuve. Monsanto a été condamné à indemnier "entièrement" la victime. Deux experts médicaux doivent en déterminer le montant. Cette décision arrive au lendemain d'un verdict qui fera date. La condamnation à Turin de deux anciens responsables d'Eternit, dans le scandale de l'amiante. 16 ans de prison pour un milliardaire suisse et un baron belge tous les deux jugés par contumace. En France, aucun procès pénal n'est encore en vue alors que les victimes de l'amiante ne manquent pas.

Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais. Et c'est une Assemblée Nationale composée à 82% d'hommes qui devrait voter aujourd'hui l'instauration d'un quota de femmes dans la haute fonction publique. L'objectif est d'atteindre 40% d'ici 2018. Objectif calqué sur la loi Copé-Zimmermann de 2011 pour les conseils d'administration des grandes entreprises. Un an plus tard contrairement au monde politique la loi semble efficace.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......