LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Au Japon, la "catastrophe lente".

12 min
À retrouver dans l'émission

On ne parle donc plus d'un seul, mais de quatre accidents nucléaires à la fois. Quatre accidents sur quatre réacteurs, et qui s'annoncent comme autant de catastrophes nucléaires...Le bâtiment numéro 4 de la centrale de Fukushima a de nouveau pris feu cette nuit, ce qu'on appelle sa "piscine de stockage", où l'on stocke les combustibles, serait à découvert... Des fissures sont apparues sur le toît, fissures que la dernière réplique du séisme, d'une magnitude de 6 sur l'achelle de Richter ne doit pas avoir arrangées. La correspondance à Tokyo de Frédéric Charles.

L'autre priorité, c'est évidemment de porter secours aux rescapés du tsunami: 500 000 sinistrés vivent aujourd'hui dans des écoles, ou des salles municipales. La France comme beaucoup d'autres a envoyé des renforts... Mais le lieutenant colonel Florent Hiver, porte-parole de la sécurité civile sur place assure que ses équipes ne prendront aucun risque.Partout dans le monde aujourd'hui, on entend d'anciens défenseurs du nucléaires se montrer bien plus prudents, à commencer par l'Union européenne, qui va soumettre ses centrales à des "tests de résistance": les 143 sites nucléaires résistent-ils aux inondations, aux ras-de-marée, aux coupures d'électricité ou aux attaques terroristes? C'est ce que devront déterminer ces "tests" avant la fin de l'année. En France, les 58 réacteurs, répartis dans 19 centrales, doivent tous les 10 ans subir une auscultation en règle des agents de l'Autorité de sûreté nucléaire, l'ASN qui recense aussi ce que les responsables des centrales appellent de "petits incidents"... de niveau zéro... il y en a eu 700 de ce genre en 2009, comme il y a eu 95 incidents de niveau 1 et un, de niveau 2. Clara Baudoux a joint Thomas Houdré, directeur des centrales à l'ASN.Au Japon l'accident de Fukushima est placé au niveau 6 sur l'échelle de gravité, un cran au-dessous de la catastrophe de Tchernobyl... Ce 26 avril 86, le réacteur 4 de la centrale ukrainienne s'emballait jusqu'à l'explosion, les particules radioactives s'échappaient par le toît, déchiqueté , du réacteur... 25 ans plus tard, la vie est toujours interdite aux alentours. La correspondance d'Illana Moryoussef.Pas question pour les insurgés libyens de battre en retraite... Pas question de quitter Benghazi, que les chars de Kadhafi sont en train d'approcher. En bons disciples d'Omar al-Mokhtar, celui qui a tenu tête pendant plus de dix ans aux occupants italiens, les opposants attendent les forces loyales de pied ferme... jouant de temps à autres de leurs canons anti-aériens pour se donner du courage. Nabila Amel a pu joindre sur place l'un de ces révolutionnaires, il s'appelle Ramadan Jerboua.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......