LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
François Bayrou

Bayrou-Macron : ralliement de poids pour le 2d tour de la présidentielle selon les macronistes, héritage de François Hollande ironise le camp Les Républicains

13 min

François Bayrou s'allie à Emmanuel Macron plutôt que de se représenter à l'élection présidentielle.Un mariage de raison qui ravit l'entourage de l'ancien ministre de l'Economie et qui clarifie l'offre politique selon des élus LR qui voient dans cette "alliance centriste" l'héritage de F. Hollande.

François Bayrou
François Bayrou Crédits : Patrice Pierrot Citizenside - AFP

Un mariage de raison, entre François Bayrou et Emmanuel Macron : Le président du MoDem, très critique, il y a encore quelques semaines, envers le candidat du mouvement En Marche !, a finalement annoncé son ralliement à Emmanuel Macron, hier, à Paris, depuis le siège de son parti. François Bayrou a notamment expliqué son choix par le "danger majeur et immédiat" que l'extrême droite fait peser sur la France, parlant notamment d'un risque de "la déchirure peut-être définitive de l'Europe". Pour les soutiens d'Emmanuel Macron, joints par Sophie Delpont, ce ralliement est une étape supplémentaire sur la route du second tour de l'élection présidentielle.

La droite ne voit pas forcément d'un mauvais oeil le ralliement de François Bayrou à Emmanuel Macron : Pour Luc Chatel, député Les Républicains de la Haute-Marne interrogé par Stéphane Robert, cette "alliance centriste" a le mérite de clarifier l'offre politique à deux mois de la présidentielle. Et l'on reviendra sur les coulisses du renoncement de François Bayrou à la présidentielle dans le journal de 7h30 pour Secrets de campagne avec Frédéric Says et Antoine Marette.

François Hollande prédit que la France "ne succombera" pas à "l'extrémisme" : Le chef de l'Etat l'a déclaré, hier, ajoutant que la France "saurait faire les choix qui correspondent à son honneur". François Hollande répondait au président du CRIF Francis Kalifat, qui lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France, avait appelé, lui, à "faire barrage à l'extrême droite et à l'extrême gauche aux prochaines élections". Ni la candidate du Front national Marine Le Pen, ni Jean-Luc Mélenchon, le candidat de La France insoumise, n'avaient été conviés à ce dîner du CRIF. Trois candidats à la présidentielle étaient en revanche présents : François Fillon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron. Accolade remarquée, par ailleurs, entre le candidat d'En Marche ! et François Hollande.

Après François Fillon, Marine Le Pen est à son tour gênée par une enquête sur des emplois ficitifs présumés. Sa chef de cabinet a été mise en examen, hier, dans l'affaire des assistants au Parlement européen. Marine Le Pen conteste "formellement les faits" et a dénoncé, hier, au 20h de TF1, une instrumentalisation de la justice, à deux mois de la présidentielle. Extrait dans le journal de 7h30.

Inquiétude d'une famille afghane et des associations qui l'accompagnent autour d'une expulsion de France vers la Norvège, avant un retour, peut-être, vers l'Afghanistan : Une famille afghane a été placée en rétention, en France, avec un nourrisson de 4 mois. Cette famille est menacée d'expulsion vers la Norvège, pays où elle s'était réfugiée en 2015. Les associations d'aide aux migrants craignent un renvoi, in fine, vers l'Afghanistan car la Norvège procède à des renvois massifs vers Kaboul. Le sort de cette famille est désormais entre les mains du juge des libertés et de la détention. Récit de Marie-Pierre Vérot.

De nouvelles négociations intersyriennes s'ouvrent aujourd'hui à Genève : De nouvelles discussions entre représentants du régime syrien et de l'opposition s'ouvrent aujourd'hui sous l'égide de l'ONU. C'est la quatrième fois qu'ils se retrouvent sur les bords du lac Léman, pour une nouvelle série de négociations si difficiles, que même le médiateur de l'ONU, n'envisage pas de règlement de ce conflit, qui va entrer dans sa 7e année. Plus de 310.000 morts et 13 millions de déplacés et de réfugiés. Le point sur ces nouveaux pourparlers dans le journal de 7h30.

En Irak, 5e journée de l'offensive pour reprendre l'ouest de Mossoul groupe Etat Islamique : les forces irakiennes se concentrent sur l'aéroport désaffecté de Mossoul, ainsi que l'ancien base militaire adjacente, avant de lancer l'assaut sur la métropole du nord du pays. Appuyées par la coalition internationale sous commandement américain, les troupes fédérales ont consolidé, hier, leurs positions au sud-ouest de la 2e ville d'Irak. A l'ouest de Mossoul, 750.000 civils sont assiégés par Daech.

Les Nations unies ont besoin de 4,4 milliards de dollars pour des programmes d'urgence contre la famine : Au Nigeria, en Somalie, au Soudan du Sud et au Yémen, le sécrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a estimé, hier, que plus de 20 millions de personnes sont dans des situations catastrophiques dans ces pays.

Un scrutin crucial au Royaume-Uni : Après avoir voté à près de 70% pour le Brexit, la ville de Stoke-on-Trent, dans le centre de l'Angleterre, pourrait bien élire comme député le chef de file du parti europhobe Ukip. Les habitants votent aujourd’hui, pour une législative partielle, qui résume a elle seule l’évolution politique du pays. C’est simple : soit les travaillistes réussissent à convaincre les ouvriers et gardent la main soit le parti anti-Union européenne prouve qu’il a réussi à s’appuyer sur le Brexit pour progresser dans les territoires pauvres et désindustrialisés de l’Angleterre. Reportage à Stoke-on-Trent d’Antoine Giniaux.

Ce 23 février, jour férié en Russie : le pays célèbre la Journée des Hommes, également appelée Journée des Défenseurs de la patrie, autrement dit de l'armée russe. Et il y a 100 ans, en février justement, se jouait en Russie le premier épisode d'un soulèvement populaire qui allait aboutir à la Révolution d'Octobre et à la prise de pouvoir par les bolcheviks. Entre cet événement historique majeur et la célébration des forces militaires, les Russes semblent avoir fait leur choix. Correspondance de Caroline Gaujard-Larson. Historiographie et héritages de 1917, au programme de la Fabrique de l'Histoire, ce matin, à partir de 9h05 avec Emmanuel Laurentin. "Cent ans après la révolution russe, héritier de 1917", c'est également le thème de "LSD" - la série documentaire, toute cette semaine, de 17h à 18h, sur France Culture.

C'est un étonnant cortège qu'ont découvert des astronomes : autour d'une étoile naine rouge, un fascinant système de 7 planètes de la taille de la Terre ont été découvertes. Trois d'entre elles pourraient abriter des océans d'eau liquide et donc potentiellement de la vie. C'est ce que révèle une étude publiée, hier, dans la revue Nature. "A présent, nous avons la bonne cible" pour rechercher la présence de vie éventuelle sur des exoplanètes, a déclaré Amaury Triaud, de l'Université de Cambridge, coauteur de l'étude, avec Didier Queloz, notamment, de l'Université de Genève. Il se félicite, lui, de "l'une des plus grandes découvertes dans le domaine des planètes extrasolaires".

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......