LE DIRECT
Nouvelle hausse du chômage au mois d’août

Comment expliquer la nouvelle hausse du chômage malgré l'embellie économique en France ?

11 min

L'indicateur de Pôle emploi reste en berne : nouvelle hausse du chômage en août (0,6%), prenant le contre-pied des autres indicateurs du marché du travail. 3,54 millions de chômeurs sans aucune activité (catégorie A), 5,95 millions avec une activité partielle dans la France entière.

Nouvelle hausse du chômage au mois d’août
Nouvelle hausse du chômage au mois d’août Crédits : AFP - AFP

Nouvelle hausse du chômage en France : Les chiffres du chômage, publiés hier soir par Pôle emploi, sont en hausse pour le deuxième mois consécutif. Plus de 3,54 millions de personnes n'ont exercé aucune activité en août. Ce sont plus de 22.000 inscrits supplémentaires dans la catégorie A, soit une hausse de 0,6%. On grimpe à 5,95 millions de personnes dans la France entière, si l'on compte les demandeurs d'emploi qui ont exercé une activité partielle. Des moins de 25 ans aux plus de 50 ans, aucune catégorie de la population n'est épargnée par cette hausse du chômage, une courbe, insensible, semble-t-il, à l'embellie économique en France. Analyse de Guillaume Farriol.

7 milliards d'euros de baisses d'impôts en 2018, au lieu des 10 milliards promis dans le budget 2018 ? L'exécutif s'attelle à boucler le budget de l'an prochain, le premier du quinquennat Macron. Selon des documents que s'est procurée l'AFP, les baisses d'impôts seraient moins ambitieuses que ce qui était évoqué auparavant : 7 milliards d'euros de baisses nettes des prélèvements obligatoires, au lieu des dix imaginés dans le projet de loi de finance pour 2018. Le PLF sera présenté ce matin en Conseil des ministres. Cette différence s'expliquerait par le décalage à l'automne d'une partie de la baisse des cotisations chômage et maladie, prévue pour les salariés du privé. Comment réduire le déficit public, tout en respectant des promesses de campagne du candidat Macron ? Hausse de la CSG, réformes de la taxe d'habitation et de l'ISF...Les particuliers attendent beaucoup de ce PLF 2018, les entreprises, également. Reportage de Maxime Debs.

Dans le journal de 7h30, nous reviendrons sur ce projet de loi de finances pour 2018 où l'impôt sur la fortune mobilière va se substituer à l'ISF, l’impôt de solidarité sur la fortune. Avec la mise en place d'un prélèvement forfaitaire unique, une "flat tax" d'un montant de 30%, qui s'appliquera à tous les revenus de capitaux mobiliers, il y aurait un manque à gagner de 5 à 6 milliards de manque à gagner pour l'Etat qui fait le pari de créer r-un cercle vertueux. Décryptage dans le Choix de la rédaction avec Marie Viennot.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron Crédits : Ludovic MARIN - AFP

La presse enthousiaste après le discours d'Emmanuel Macron sur l'Europe, les partenaires de la France beaucoup moins : Dans Libération, Laurent Joffrin salue "le langage du bon sens et de l'audace" alors qu'Isabelle Lasserre du Figaro compare Emmanuel Macron à "un ouragan passant sur le Vieux Continent, (il) a promis de tout chambouler". La presse s'enthousiasme, ce matin, pour le discours-fleuve d'une heure et demie, prononcé, hier, par Emmanuel Macron à la Sorbonne, à Paris. Le chef de l'Etat a une nouvelle fois plaidé pour une Europe à plusieurs vitesses dans laquelle la France et l'Allemagne pourraient se rapprocher davantage. Analyse de Stéphane Robert. Mais comment financer tout cela ? s'interroge Ingeborg Grassle. La députée européenne du PPE conservateur et présidente de la commission du contrôle budgétaire regrette que les idées d'Emmanuel Macron manquent de réalisme.

Les assignations à résidence votées par les députés dans le projet de loi antiterroriste : Après des heures de joute parfois tendues, cette nuit, à l'Assemblée nationale, les députés ont finalement voté, à main levée, l'article permettant des assignations à résidence, hors état d'urgence, dans le projet de loi antiterroriste. Le gouvernement et les députés LREM ont défendu l'"équilibre" du dispositif, face à une gauche de la gauche dénonçant "une République des suspects" et des élus LR et FN critiquant des assignations "au rabais".

En Arabie Saoudite, les femmes vont enfin avoir le droit de conduire : C'était le seul pays au monde où les femmes n'avaient pas le droit de conduire. A partir de juin prochain, les Saoudiennes auront le droit de conduire. Le roi Salman signe un décret pour faire avancer le droit des femmes, dans ce royaume ultra conservateur, où les Saoudiennes sont considérées comme des mineures à vie. Analyse à suivre dans le journal de 7h30.

Le poids de la Catalogne en Espagne
Le poids de la Catalogne en Espagne Crédits : Sophie RAMIS, Thomas SAINT-CRICQ, Sonia GONZALEZ - AFP

La tension continue de monter en Catalogne à l'approche du référendum d'auto-détermination : Le scrutin, interdit par la justice, est maintenu à dimanche par les indépendantistes, qui dénoncent une répression opérée par le gouvernement espagnol. Hier, à J-5 du référendum, le parquet de Catalogne a ordonné la mise sous scellé des bureaux de vote potentiels. Les opposants à l'indépendance, eux, se disent victimes de pressions quotidiennes. Et la parole ne semble pas tout à fait libre en Catalogne quand lorsqu'on veut défendre les positions de Madrid. Reportage de notre envoyé spécial en Catalogne, Sébastien Berriot.

Chroniques

7H12
3 min

Le Billet économique

Deux projets d' Airbus plutôt qu'un seul: l'un dans le ferroviaire, l'autre dans le naval

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......