LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Coup de barre à droite

12 min
À retrouver dans l'émission

JOURNAL DE 7H de Renaud Candelier

Après s'être approprié une des propositions de François Hollande sur l'industrie, le calendrier du futur candidat a pris un tournant hier avec cet entretien au Figaro Magazine pas encore paru mais déjà largement commenté. Nicolas Sarkozy se positionne maintenant sur le terrain des valeurs "travail, éducation, famille, laïcité" et envisage de recourir au referendum sur les obligations faites aux chomeurs et le droit des étrangers. Mais l'usage du referendum ces dernières années a laissé des traces pour le moins amères dans une partie de l'opinion. Notamment la ratification du traité de Lisbonne en 2008 par l'actuelle majorité. Pour François Hollande, "le prochain referendum c'est l'élection présidentielle". Le candidat socialiste lui aussi s'adressait à son électorat hier soir à Orléans lors d'un meeting consacré à l'éducation.

Peut-on travailler dans un entrepot par une température inférieure à 10 degrés ?"Non" ont répondu des salariés de l'entreprise Cdiscount, plusieurs dizaines d'entre eux se sont mis en grève hier à Cestas en Gironde. Plus tôt dans la semaine, à Sochaux une quarantaine d'ouvriers de nuit de PSA avaient eux aussi arrêté le travail. Car la loi l'autorise. C'est ce qu'on appelle le droit de retrait. Un droit qu'ignorent ou n'osent pas prendre les salariés surtout en période de crise.

Dans le secteur aérien, une réunion est prévue aujorud'hui avec le ministre des transports après quatre jours de grève particulièrement suivie chez les pilotes. L'intersyndicale conteste le projet de loi sur le service minimum et menace d'une deuxième grève de quatre jours à partir du 15 février en pleines vacances scolaires.

Délocalisation ou développement de l'activité hors de france ? L'inguration de l'usine Renault à Tanger hier a en tout cas posé en terme concrets le débat sur le "made in france". Un débat qui dans le discours politique se limite aux petites entreprises. Il n'empêche, d'ici la fin du mois le gouvernement devrait mettre en oeuvre une des propositions socialistes en la matière. La banque de l'industrie annoncée par Nicolas Sarkozy, baptisée Oséo Industries dotée d'un milliard d'euros de fonds propres devrait être créée. Cette banque devrait permettre aux PME d'emprunter plus facilement, faire en quelque sorte le tavail des banques privées.

Le communiqué est lacunaire et en dit finalement très peu sur la deuxième mise en examen d'Eric Woerth hier soir à Bordeaux. L'ancien trésorier de l'UMP est maintenant soupçonné de "recel" pour une somme d'argent liquide qu'il aurait reçu de Patrice de Maistre gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt. Pour l'instant rien n'indique comme le laissent entendre l'ancienne comptable, Claire Thibout, qu'il y ait un lien avec la campagne électorale de nicolas Sarkozy en 2007.

Il n 'y a plus mots assez forts forts pour condamner les opérations de l'armée syrienne. Barak Obama parle de "bain de sang", Alain Juppé de "massacre au quotidien". Après six jours de pilonnage à la roquette et au mortier il y aurait plusieurs centaines de morts d'après des décomptes de militants anti-régime. Amnesty International dit craindre une crise humanitaire majeure.

Dans le reste de l'actualité, la Grèce a obtenu un délais supplémentaire qui est en fait un ultimatum des pays de la zone euro. Athène devra trouver encore plus de 300 millions d'économies dans le budget 2012 avant de recevoir l'aide de la Troïka. Une nouvelle réunion de l'Eurogroupe est prévue dans 5 jours.En Espagne le juge Baltazar Garzon a écopé hier de 11 années d'interdiction d'exercer. Il était jugé dans l'affaire des écoutes illégales. Commentaire du juge, cela élimine "toute possibilité d'enquêter sur la corruption" et ce jugement porte atteinte à "l'indépendance des juges en Espagne".Baltazar Garzon ne peut pas faire appel de cette décision, mais demander un recours à la cour constitutionnelle ou la Cour Européenne.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......