LE DIRECT

Crise en Libye : la France entrevoit une issue politique

12 min
À retrouver dans l'émission

Les députés ont donné leur feu vert mardi au prolongement des opérations militaires françaises, lancées en Libye il y a quatre mois. Ils ont voté pour à 482 voix contre 27. Devant l'assemblée, François Fillon a défendu une cause "juste" et rejeté les craintes d'un enlisement. «Nous n'avons jamais dit ou pensé que l'intervention en Libye allait être facile et se conclure en quelques jours» a plaidé le premier ministre. A propos du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, le ministre des affaires étrangères Alain Juppé propose «une mise à l'écart.» par le biais de négociations. Précisions de Mathieu Laurent.

En Egypte, le ton monte entre la rue et l'armée, qui dirige le pays. Son autorité est contestée par les révolutionnaires. Des milliers de personnes ont manifesté mardi dans les rues du Caire et sur la célèbre place Tharir, à nouveau occupée depuis six jours. Au Caire, correspondance de Claude Guibal.

Opération sauvez l'euro, face à la crise de la dette. Les dirigeants de l'Union Européenne envisagent un sommet extraordinaire ce vendredi. En Grèce, le gouvernement a réagi aux propos de Christine Lagarde. La directrice du FMI estime que l'effort grec n'est pas suffisant. La Grèce espère se voir proposer une solution durable avant la mi septembre. Analyse de l'économiste Marc Touati et correspondance d'Angélique Kourounis depuis Athènes.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......