LE DIRECT
Les sept candidats à la "Belle Alliance populaire", la primaire organisée par le Parti socialiste

Des divergences mais pas de passion, hier, dans le premier débat entre les 7 candidats à la primaire de gauche

12 min

Un débat dans le calme, sans acrimonie, sans passion non plus : les 7 candidats à la primaire de gauche se sont affontés, hier soir, pour la 1e fois à la télévision. Comment les uns et les autres ont-ils tenté de se démarquer pour inciter les électeurs à se rendre aux urnes le 22 janvier prochain ?

Les sept candidats à la "Belle Alliance populaire", la primaire organisée par le Parti socialiste
Les sept candidats à la "Belle Alliance populaire", la primaire organisée par le Parti socialiste Crédits : PHILIPPE WOJAZER POOL AFP - AFP

Aucun candidat n'a crevé l'écran, hier, pour le premier débat télévisé de la primaire à gauche : Jean-Luc Bennahmias, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, François de Rugy, Manuel Valls se sont retouvés, hier soir, pour la première fois sur un même plateau. Les sept candidats de la "Belle alliance populaire", la primaire organisée par le Parti socialiste, se sont affrontés, hier soir, lors d'un premier débat, diffusé notamment sur TF1. Aucun n'a crevé l'écran, alors que l'enjeu de ce premier rendez-vous télévisé était de convaincre les électeurs de gauche d'aller voter au premier tour de cette primaire le 22 janvier prochain. Quelles ont été les divergences entre les 7 candidats ? Comment les uns et les autres ont tenté de se démarquer et d'attirer les électeurs ? Compte-rendu de Sophie Delpont.

Nouveaux soutiens à Emmanuel Macron : Lui a refusé de participer à la primaire organisée par le PS. Le candidat "En marche !", Emmanuel Macron, reçoit deux nouveaux soutiens en vue de l'élection présidentielle : ceux de Corinne Lepage, ancienne ministre de l'Environnement dans le gouvernement d'Alain Juppé en 1995, et de Jean-Marie Cavada, député européen. "Ce qui nous a plu, c'est le positionnement politique d'Emmanuel Macron, au-delà de la droite et la gauche, sa volonté de travailler sur la société civile, notamment sur la question de la transition énergétique", a précisé Corinne Lepage.

Des caméras dans les abattoirs et le feu vert surprise de l'Assemblée nationale pour cette obligation à partir de 2018 : Un coup de théâtre, tard hier soir, à l'Assemblée nationale. Les députés ont finalement voté l’obligation d’installer des caméras dans les abattoirs à partir de 2018, et à l'issue d'une expérimentation. Cette vidéo-surveillance, afin de limiter la souffrance animale, faisait partie d'une proposition de loi portée par Olivier Falorni et son groupe des radicaux de gauche. Proposition souhaitée par les associations de protection animale et soutenue, in fine, par les socialistes et le gouvernement. Précisions d'Antoine Marette. Découvrez ici une page intitulée "Du meuble à l'être sensible : la protection des animaux en cinq dates", signée Camille Renard.

La dissonance savamment orchestrée aux Etats-Unis entre Donald Trump et les membres de son futur cabinet : Alors que Donald trump s'installera à la Maison-Blanche vendredi prochain, c'est la saison des auditions devant le Congrès américain pour les futurs membres de son cabinet. Ses futurs ministres défilent devant les sénateurs qui doivent confirmer leur nomination. Pas de droit à l'erreur dans ce qui ressemble à un long interrgatoire, étalé parfois sur deux jours. Ces auditions sont bien loin des propos tenus par Donald Trump lors de ses conférences de presse. Stratégie décryptée par Frédéric Carbonne, notre correspondant à Washington.

Première sortie dans l'espace pour Thomas Pesquet : L'astronaute Thomas Pesquet, qui séjourne dans la sation spatiale internationale depuis le 20 novembre, va vivre, aujourd'hui, une étape importante de sa mission de six mois : sa première sortie dans l'espace. Ce sera pour installer de nouvelles batteries et durera environ sept heures. Cette sortie est plutôt risquée, le scaphandre sera son seul abri. Ce bijou de technologie a pourtant connu une défaillance récente : en 2013, Luca Parmitano a failli mourir noyé, à cause d'une fuite d'eau dans son casque. Thomas Pesquet est le quatrième français à effectuer une sortie dans l'espace. Une expérience pas si fréquente pour laquelle tous les astronautes s'entraînent. Reportage de Sophie Bécherel.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......