LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Des sondages pour l'UMP commandés par l'Elysée

12 min
À retrouver dans l'émission

JOURNAL DE 7H de Renaud Candelier

Des sondages par centaines plus de 6 milions d'euros dépensés entre 2007 et 2009 par l'Elysée pour connaitre l'état de l'opinion, notamment en vue de la présidentielle. Un élu vert de Grenoble à l'origine des révélations pointe le conflit d'intérêt pour Nicolas Sarkozy.

Après la plainte de Nicolas Sarkozy, l'enquête. Hier le parquet de Paris s'est saisi de l'article de Mediapart sur les intentions libyennes de financer la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. L'enquête est ouverte pour "faux et usage de faux", "recel de ce délit" et "publication de fausses nouvelles."En sera-t-il de même pour les Inrockuptibles ? L'hebdomadaire à paraître demain, évoque un accord-secret qui aurait été conclu entre Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi en 2007. La libération des infirmières bulgares en échange d'une coopération sur le nucléaire. Les Inrockuptibles disent s'appuyer sur des documents officiels.

Il y aura donc trois rassemblements aujourd'hui à Paris. Trois premier mai bien distincts qui auront chacun un ancrage politique fort. A gauche du côté des syndicats, n'en déplaise à ceux qui plaident pour la neutralité. A l'extrême-droite, vers la place de l'opéra où Marine Le Pen donnera sa consigne pour le second tour.

Le gouvernement italien a rajouté hier plusieurs volets à son plan de réduction des dépenses.Celui du Portugal a présenté hier aussi sa stratégie budgétaire pour les 4 ans à venir marquée par une récession jusqu'en 2013. Quelle sera la stratégie du prochain gouvernement français ? Revue des intentions des deux candidats avec Jean-marc ChardonAu niveau européen, c'est peut-être un nouveau tandem de tête qui se met en place.L'Italie et l'Allemagne auraient l'intention de faire approuver simultanément par leurs Parlements, le traité budgétaire européen et le mécanisme européen de stabilité. C'est ce qu'affirmait hier le président de la Commission des Affaires étrangères du Sénat italien.

Une tentative de contre coup d'Etat aurait lieu hier soir et cette nuit au Mali. Des soldats fidèles à l'ancien président Touré auraient attaqué les militaires de la junte. Mais ce matin, les soldats qui ont pris le pouvoir le 22 mars affirment maitriser la situation. Des membres de la junte accusent des éléments étrangers d'être intervenus cette nuit. La situation à Bamako reste encore très confuse.

Au soudan, le nombre de réfugiés à fortement augmenté. Au mois d'avril, au moins 6.000 personnes ont fui les combats vers le Soudan du sud.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......