LE DIRECT

Devra-t-on augmenter la TVA ou la CSG ?

11 min
À retrouver dans l'émission

JOURNAL DE 7H de Renaud Candelier

Pour l'instant, l'heure est plus aux discours qu'à l'action. Jean-Marc Ayrault dessinera le cadre général de sa politique aujourd'hui devant le députés. En Italie, c'est pour éviter une hausse de la TVA au mois d'octobre que le gouvernement consulte partenaires sociaux et entreprises publiques. Il cherche à savoir où tailler dans les dépenses publiques.

Au Mali, les islamistes mènent en ce moment plusieurs offensives symboliques afin d'asseoir leur domination sur le nord du pays. D'abord à Tombouctou, pour la troisième journée des tombeaux ont été détruits, ainsi que la porte d'entrée d'une des trois plus grandes mosquées de la ville datant du 15e siècle. L'autre menace, ce sont ces mines posées par endroits autour de la ville de Gao. Le groupe islamiste Mujao veut ainsi empêcher les rebelles touaregs de reprendre cette ville perdue il y a quelques jours. A l'occasion de sa visite en France, hier, le président guinéen Alpha Condé a de nouveau plaidé pour une intervention militaire contre les islamistes mais une intervention.. uniquement africaine.

Intervenir ou pas, la question reste en suspend au sujet de la Syrie. Côté turc, l'armée a renforcé ses positions à la frontière: 6 chasseurs F16 surveillent la zone approchée récemment par des hélicoptères syriens. Il faut dire que des Syriens continuent de fuir leur pays et hier parmi un groupe d'environ 300 personnes dont de nombreuses femmes et enfants se trouvaient 85 soldats dont un général et 20 officiers. Ils ont déserté ce qui porte à 14 le nombre de généraux syrien à être passés en Turquie.

Les 4 fonctionnaires de la CPI détenus en Libye ont été libérés hier soir après des excuses présentées par le président de la cour. Retenus depuis un mois par une milice locale, ils étaient accusés d'espionnage pour avoir rendu visite au fils Kadhafi Seif Al Islam. Ce dernier est sous mandat d'arrêt de la CPI pour des crimes contre l'humanité commis pendant la révolte mais le pouvoir à Tripoli veut qu'il soit jugé dans le pays.

Le sourire éclatant et la coupe de cheveu à la Reagan du nouveau président mexicain suffiront-ils à faire oublier les conditions de son élection ? Hier 25.000 personnes ont manifesté à Mexico contre le retour aux affaire du PRI. Et cette nuit le principal perdant, Andres Manuel Lopez Obrador a dénoncé un scrutin "frauduleux", une élection "sale" "remplie d'irrégularités avant, pendant et après".

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......