LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Dernier débat houleux entre le républicain Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton, principaux candidats à la présidentielle de 8 novembre, aux Etats-Unis

Donald Trump refuse de s'engager à accepter les résultats de la présidentielle

13 min

ll se posait déjà en candidat anti-système. Désormais, Donald Trump rompt avec la tradition démocratique américaine. Cette nuit, pour le 3e et dernier débat télévisé avec Hillary Clinton, le milliardaire républicain refuse de s'engager à accepter les résultats de la présidentielle du 8 novembre.

Dernier débat houleux entre le républicain Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton, principaux candidats à la présidentielle de 8 novembre, aux Etats-Unis
Dernier débat houleux entre le républicain Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton, principaux candidats à la présidentielle de 8 novembre, aux Etats-Unis Crédits : Trump 2 DAVID MCNEW GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Dernier débat houleux entre Donald Trump et Hillary Clinton : L'ambiance n'aurait pas pu être plus glaciale, cette nuit, aux Etats-Unis, entre les deux principaux candidats à la Maison Blanche. Le républicain Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton ne se sont serré la main ni en arrivant, ni en partant. Ils se sont opposés sur tous les sujets, de la Cour suprême aux armes à feu, en passant par l'avortement, l'immigration, l'économie et la politique étrangère des Etats-Unis. Moment le plus crucial : quand Donald Trump, qui se posait déjà en candidat anti-système, hors de la classe politique bien établie, a choisi de rompre avec la tradition démocratique américaine. Le milliardaire a refusé, devant une audience médusée, de s'engager à accepter les résultats de l'élection présidentielle du 8 novembre prochain. Débat suivi à Las Vegas par notre correspondant Frédéric Carbonne.

Erreur stratégique des Etats-Unis à Mossoul ? Les Etats-Unis dirigent la coalition internationale anti-jihadistes, engagée, en Irak, dans la bataille de Mossoul, le dernier bastion du groupe Etat islamique dans le pays. Mossoul aurait déjà désertée par les chefs jihadistes, selon un général américain. Possible repli vers Raqqa, l'autre capitale de Daech, en Syrie, ce qui pourrait renforcer cette plaque centrale de la plannification des attaques terroristes en Occident. Les Etats-Unis commettent une erreur stratégique, selon Jean-Pierre Filiu, professeur des universités à Sciences-Po Paris, joint par Claude Guibal.

Theresa May, attendue de pied ferme à Bruxelles : La Syrie et le traité de libre-échange avec le Canada sont au menu d'un sommet européen, aujourd'hui et demain à Bruxelles. La Première ministre britannique, Theresa May, y est attendue de pied ferme. Elle va, pour la première fois, devoir préciser devant le Conseil Européen quelle sorte de "Brexit" elle souhaite pour son pays. Il n’y aura pas de négociations avant l’activation de l’article 50 du Traité de Lisbonne, début 2017. Mais la France et l’Allemagne veulent des clarifications. Paris et Berlin le répètent : si le Royaume-Uni ferme ses frontières et limite l’immigration intra-européenne, les Britanniques n’auront plus accès au marché unique. Les précisions, à Londres, d'Antoine Giniaux.

Nouvelles manifestations de policiers : Les ministres de l'Intérieur et de la Justice ont beau avoir reçu les syndicats de policiers, hier, la fronde ne faiblit pas. Une centaine d'agents a manifesté à Nancy, hier soir. Une centaine d'autres à Toulouse. Près de 300 à Paris. Rassemblement place de la République, pour demander encore et toujours plus de moyens. Reportage d'Abdelhak el Idrissi. La colère des policiers est devenue un thème de campagne pour les politiques. Alain Juppé, Bruno Le Maire chez les Républicains ou encore David Rachline pour le Front national disent comprendre la colère exprimée sous les uniformes.

Cécile Duflot éliminée de la primaire EELV, Yannick Jadot et Michèle Rivasi qualifiés : Hier soir, Cécile Duflot a été éliminée dès le premier tour de la primaire d'Europe Ecologie - les Verts. La députée de Paris, ancienne présidente du parti, n'est arrivée que 3e, avec 24% des voix. L'ancienne ministre a été battue par les euro-députés Yannick Jadot (35% des voix) et Michèle Rivasi (30%). Karima Delli atteint, elle, presque 10% des suffrages. Sophie Delpont a suivi, hier, Yannick Jadot et Michèle Rivasi, deux personnalités peu connues du grand public mais qualifiées, donc, pour le second tour de cette primaire écolo.

Un demi succès pour la mission européenne Exomars : Si la sonde mère, TGO, renifleuse de gaz, a réussi sa mise en orbite, l'atterrisseur qui devait se poser sur la planète rouge, lui, semble perdu. La phase finale, les 6 minutes de terreurs comme dit la NASA, s'est interrompue au bout de 4 minutes. Schiaparelli est devenu muet avant que l'on ne sache s'il était parvenu sur le sol. Toute la nuit, les ingénieurs ont tenté de comprendre ce qui a pu se passer. Explications de Sophie Bécherel.

Intervenants
  • Journaliste à la rédaction de France Culture, présentatrice des journaux de 7h, 7h30 et 9h, membre du jury du Prix France Culture BD des étudiants.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......