LE DIRECT

Face à l'Iran Obama privilégie la diplomatie

12 min
À retrouver dans l'émission

JOURNAL DE 7H de Renaud Candelier

Barak Obama se refuse pour l'instant à donner un feu vert à Israël pour attaquer l'Iran. Il l'a dit hier au premier ministre en visite à Washington.

Les déclarations de l'AIEA viennent renforcer l'idée que Téhéran travaille sur un programme militaire.Au premier jour du conseil des gouverneurs à Vienne, le directeur de l'agence a eu cette phrase sybilline. "Nous avons des indications faisant état d'activités en cours" sur le site de Parchin.En février des inspecteurs s'étaient vu refuser l'accès au site.

Le délicat dossier iranien et ses répercussions dans la campagne américaine. Mitt Romney affirme que l'Iran aura la bombe si Obama est réélu. En ce "super mardi" jour crucial durant lequel votent 10 Etats Mitt Romney continue de faire la course en tête dans le camp républicain.

En Russie, les manifestations d'opposants se sont terminées hier sur des arrestations massives.. Environ 300 personnes à Saint Petersbourg la manifestation n'était pas autorisée, 250 à Moscou alors que plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées dans ces deux villes pour dénoncer les conditions de l'élection de Vladimir Poutine.

En Chine c'est par l'immolation que s'expriment des opposants à la domination chinoise sur le Tibet et les régions proches. Ces trois derniers jours, trois personnes, des laïcs cette fois se sont données la mort par le feu.

Que faire de plus pour remonter dans les sondages ? C'est la question que se pose l'équipe du candidat de l'UMP. Nicolas Sakorzy sera sur France 2 ce soir pour sa dernière émission avant le 20 mars date à laquelle tous les candidats devront être à égalité de temps de parole et de place à l'antenne. Et c'est l'immigration qui a été choisie comme thème "stratégique".C'est justement un bilan de dix années de politique d'intégration que dresse le haut Conseil à l'intégration. Ce matin il remettra un rapport à Claude Gueant. Le HCI démontre chiffres à l'appui que l'Etat se désengage de cette politique d'intégration au profit de la gestion des flux migratoires.

L'UNESCO peut-elle s'accommoder de pratiques illégales en matière de financement ? L'organisaiotn doit se prononcer aujourd'hui sur Le Prix "Obiang" doté de 3 millions de dollars.Ce prix destiné à récompenser les projets contribuant à améliorer la qualité de la vie des êtres humains est suspendu depuis 2010. Plusieurs organisations internationales dénoncent la situation actuelle en lien avec les perquisitions effectuées à Paris au domicile du fils du président de la Guinée équatoriale.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......