LE DIRECT

Guantanamo: Obama renonce à ses engagements de campagne

12 min
À retrouver dans l'émission

Dans une série de décisions énumérées hier à la Maison Blanche, le président américain a décidé de reprendre les procès militaires d'exception , suspendus symboliquement depuis deux ans. Correspondance à Washington Fabienne Sintès.

Barack Obama pressé, par ailleurs, de se prononcer sur la situation libyenne. Parmi les options envisagées a dit hier la Maison blanche, celle d'armer la rébellion libyenne... Option quoi que prématurée, et illégale elle l'a reconnu elle-même, en raison de l'embargo de l'ONU. Pendant ce temps, la diplomatie n'en finit pas de s'activer... Au Conseil de sécurité de l'ONU, on est encore loin d'un accord. La correspondance à New York d'Aurélien Colly.Hier encore, le port pétrolier stratégique de Ras Lanouf a été pilonné à trois reprises, c'est là que sont pour l'instant bloqués les insurgés dans leur conquête de l'ouest. Le reportage de Vanessa Descouraux.

Sera-t-il le premier magistrat à juger un ancien chef d'Etat... ou usera-t-il de son pouvoir tout aussi redoutable de ne pas le juger? Cruel dilemme que celui du président du tribunal correctionnel de Paris et de ses deux assesseurs, devant lesquels doit comparaitre Jacques Chirac. Aujourd'hui ils diront si oui ou non, ils jugent recevable la QPC, question prioritaire de constitutionnalité, soulevée hier par l'avocat de Rémy Chardon, ancien directeur de cabinet de Jacques Chirac à la Mairie de Paris. Précisions de Laure de Vulpian.

Les cantonales à l'aulne de la Journée de la femme: c'est un euphémisme que de dire que les femmes ne sont pas les mieux représentées dans les Conseils généraux... Lors de ces élections des 20 et 27 mars prochain, seuls 23 % des candidats sont des candidates. Les précisions de Valentin Dunate.

Ils ont beau compter et recompter, les professionnels du photovoltqiaue ne comprennent toujours pas. Pourquoi le gouvernement a-t-il suspendu les nouveaux projets en la matière? Pourquoi veut-il revoir à la baisse les tarifs d'achat des unités électriques ainsi produites? Quand, dans le même temps, le secteur emploie 20 000 personnes et ne coûte, toujours d'après ces professionnels, que 2 euros par an aux Français sur leur facture électrique... C'est aujourd'hui que prend fin ce moratoire sur les nouveaux projets en matière d'énergie photovoltaïque. Le gouvernement voulait se donner le temps de la réflexion pour fixer un nouveau cadre de régulation. Romain Auzouy.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......