LE DIRECT
Emissions annuelles de carbone en gigatonnes équivalent CO2

Emmanuel Macron annonce une suppression pure et simple de la hausse de la taxe carbone l'an prochain alors que les émissions de CO2 repartent à la hausse

12 min

Avant une nouvelle mobilisation des "gilets jaunes", l'Elysée repasse derrière Edouard Philippe pour préciser que la hausse sur les carburants était "annulée" et non suspendue. Quant aux émissions mondiales de CO2, première cause du réchauffement climatique, elles repartent à la hausse.

Emissions annuelles de carbone en gigatonnes équivalent CO2
Emissions annuelles de carbone en gigatonnes équivalent CO2 Crédits : SIMON MALFATTO, SABRINA BLANCHARD / AFP - AFP

Plus de suspension mais une suppression de la hausse de la taxe carbone, prévue l'an prochain : Emmanuel Macron a rappelé, hier soir, à son Premier ministre, au gouvernement, et surtout aux "gilets jaunes" l'importance du choix des mots fiscaux. L'Elysée a tranché, hier soir : la hausse des taxes sur les carburants, initialement prévue au 1er janvier, suspendue, ensuite, mardi par Edouard Philippe, est finalement annulée pour l'an prochain. Emmanuel Macron a clarifié les positions avancées par des membres du gouvernement. S'il n'est pas question de revenir sur la suppression de l'impôt sur la fortune, comme l'avaient évoqué la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa ou le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, la hausse de la taxe carbone est belle et bien annulée : "pas d'entourloupe", a expliqué, dans la soirée,  le ministre de la Transition écologique François de Rugy, lors d'un débat sur BFM TV.

Avant la mobilisation des "gilets jaunes" samedi, qui fait craindre une explosion de violences, l'Elysée lance un appel au calme, qu'Emmanuel Macron souhaiterait voir relayépar toutes les forces vives de la République ; syndicats de salariés, organisations patronales et forces politique. Aujourd'hui, le Premier ministre Édouard Philippe poursuit au Sénat un débat engagé hier, à l'Assemblée, pour défendre les mesures prises en urgence : outre l'annulation pour l'heure de la taxe carbone, il s'agit d'un gel des tarifs du gaz et de l'électricité cet hiver, et du renoncement à durcir le contrôle technique automobile avant l'été. Précisions de Yaël Goosz.

"On a peur du réchauffement, pas de manifester " : collectifs et associations à l'initiative des marches pour le climat prévues samedi dans quelque 120 villes de France ont appelé, hier, les citoyens à venir nombreux, se voulant rassurants sur la sécurité malgré les tensions liées aux manifestations des "gilets jaunes", alors que les émissions mondiales de CO2 des énergies fossiles, première cause du réchauffement climatique, ont connu, en 2018, une hausse inédite depuis sept ans : 2,7% par rapport à 2017, selon une étude publiée, hier, en marge de la COP24 en Pologne. Reportage de Bastien Brun.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......