LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le groupe italo-américain FCA renonce à la création du 3e plus grand groupe automobile au monde

Le groupe Fiat Chrysler retire son offre de fusion avec Renault

12 min
À retrouver dans l'émission

L'Etat a demandé plus de temps hier lors d'un conseil d'administration de Renault afin de se concerter avec Nissan. Dans la foulée, Fiat Chrysler a annoncé la rupture des négociations sur la fusion entre les groupes automobile.

Le groupe italo-américain FCA renonce à la création du 3e plus grand groupe automobile au monde
Le groupe italo-américain FCA renonce à la création du 3e plus grand groupe automobile au monde Crédits : Mauritz Antin - Maxppp

La fusion entre Fiat Chrysler (FCA) et Renault n'aura donc pas lieu. Le groupe italo-américain a finalement retiré son offre cette nuit après un conseil d'administration à rebondissement chez Renault hier. L'Etat français, actionnaire à hauteur de 15%, a demandé à Renault de reporter le vote à plus tard sur cette fusion afin de se concerter avec Nissan et obtenir son soutien "explicite" selon Bruno Le Maire. Un revirement qui n'a pas plu à Fiat Chrysler qui a mis fin aux pourparlers. Les explications d'Annabelle Grelier.

Écouter
1 min
Comment expliquer la position de la France dans le dossier de la fusion Renault - FCA ?

Dans les autres titres du journal

Les commémorations du 75eme anniversaire du débarquement allié avec plusieurs cérémonies aujourd'hui. Un tête à tête entre Donald Trump et Emmanuel Macron est également prévu à Caen. Des dizaines de vétérans américains ont fait le déplacement. Ils sont des exemples pour leur nation affirme Susan Eisenhower, la petite fille du général Einsenhower qui a commandé l'opération alliée.

Écouter
44 sec
"Je suis impressionnée que des gens aussi jeunes aient pu changer le monde"
Susan Eisenhower
Susan Eisenhower Crédits : Patrick Delecroix - Maxppp

Le bilan s'alourdit au Soudan après la répression sanglante d'une manifestation à Khartoum par des militaires. Plus de 60 personnes sont mortes et une quarantaine d'autres corps auraient été jetés dans le Nil par les forces de soutien rapide. Le reportage avec une des victimes de cette manifestation de lundi signé Sébastien Nemeth.

Écouter
1 min
Reportage au Soudan avec l'une des victimes de la répression militaire
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......