LE DIRECT
La loi en vigueur en Iran depuis la révolution islamique de 1979 impose aux femmes, Iraniennes ou étrangères, et quelle que soit leur religion ou croyance, de sortir tête voilée

Une Iranienne condamnée à 2 ans de prison pour s'être dévoilée en public, grève féministe inédite en Espagne : de la journée internationale des droits des femmes...

12 min

2 ans de prison pour une Iranienne ayant ôté son voile en public: c'est le message de Téhéran à toutes celles qui s'élèvent, depuis de semaines, contre la loi islamique. En cette journée internationale des droits des femmes, l'Espagne appelle à une grève féministe contre les inégalités et violences.

La loi en vigueur en Iran depuis la révolution islamique de 1979 impose aux femmes, Iraniennes ou étrangères, et quelle que soit leur religion ou croyance, de sortir tête voilée
La loi en vigueur en Iran depuis la révolution islamique de 1979 impose aux femmes, Iraniennes ou étrangères, et quelle que soit leur religion ou croyance, de sortir tête voilée Crédits : ATTA KENARE / AFP - AFP

Deux ans de prison, dont 3 mois fermes pour s'être dévoilée la tête en public : Une Iranienne a été condamnée, hier, pour avoir "encouragé la corruption morale en public". Mais ce n'est pas assez pour le procureur général de Téhéran qui fait appel et demande une plus lourde peine. En ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes,  nous revenons, ce matin, sur le sort de ces Iraniennes qui défient le régime des Mollahs,  et désobéissent à la loi en vigueur depuis la Révolution islamique de 1979. Cette loi impose aux femmes, Iraniennes ou étrangères, et quelle que soit leur religion ou croyance, de sortir tête voilée. Plus de 35 femmes ont été arrêtées depuis décembre dernier pour avoir osé dénoncer le port obligatoire du voile. Trois d'entre elles sont représentées par une avocate iranienne, Nasrine Sotoudeh, figure de la défense des Droits de l'Homme (et de la Femme). Notre envoyée spéciale Valérie Crova l'a rencontrée à Téhéran. Reportage.

"Cacerolada" à Madrid, concert de casseroles pour protester le 8 mars
"Cacerolada" à Madrid, concert de casseroles pour protester le 8 mars Crédits : Juan Carlos Lucas / NurPhoto - AFP

Grève féministe inédite en Espagne : En ce 8 mars, les femmes sont appelées en Espagne à ne pas se rendre à leur lieu de travail, mais à ne pas effectuer non plus la moindre tâche ménagère, à ne pas s’occuper de leurs enfants, ni de leurs parents âgés, sauf problème vital bien sûr. Cette grève inédite sert à alerter sur les inégalités salariales femmes - hommes (23% à compétences et poste équivalent) , sur les féminicides et les autres violences faites aux femmes. Reportage de Mathieu de Taillac à Madrid.

En France, alors qu'Emmanuel Macron a fait de l'égalité femmes-hommes "la grande cause" de son quinquennat, le gouvernement a présenté, hier, son plan pour lutter contre les inégalités entre les hommes et les femmes : Les entreprises de plus de 50 salariés présentant des écarts "injustifiés" de salaires hommes-femmes seront sanctionnées à partir de 2022 avec une pénalité financière pouvant aller jusqu'à 1% de leur masse salariale. Autre objectif : multiplier par 4 les contrôles de l'inspection du travail sur l'égalité de salaires hommes-femmes. Ils passeraient à 7.000 par an pour les entreprises de plus de 250 salariés. Un logiciel sera développé, également, pour identifier les écarts de salaires injustifiés entre hommes et femmes au sein d'une même entreprise. Par ailleurs, pour prendre le mal à la la racine,  sensibilisation des plus jeunes, avec la mise en place d'un référent égalité dans tous les établissements scolaires à la rentrée 2019.   Les principales chaines de télévision, qui diffusent des dessins animés pour enfants, pourraient intégrer dans leurs programmes un contenu éducatif sur le respect des femmes.

Les autres titres du journal

Débat télévisé et policé, hier soir, entre les 4 candidats au poste de premier secrétaire du PS sur LCI,

Ce soir, Donald Trump doit confirmer et préciser sa volonté de taxer lourdement les importations d'acier et d'aluminium aux Etats-Unis, malgré les mises en garde de l'Union européenne qui préparerait des mesures de rétorsion

Chroniques

7H12
2 min

Le Billet économique

Il y a du mieux sur le carnet de santé des entreprises

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......