LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La pauvreté en France

Emmanuel Macron dévoile, ce matin, son plan de 8 milliards d'euros "de prévention et de lutte contre la pauvreté"

13 min

Avec 8 milliards d'euros débloqués sur quatre ans, l'exécutif veut lancer ainsi une nouvelle phase du quinquennat davantage axée sur le social, trois mois après les propos d'Emmanuel Macron fustigeant le "pognon de dingue" injecté dans les minima sociaux, alors que "les gens ne s'en sortent pas".

La pauvreté en France
La pauvreté en France Crédits : Laurence SAUBADU, Florian SOENEN / AFP - AFP

8 milliards d'euros déloqués en 4 ans pour lutter contre les inégalités de destins : Emmanuel Macron présente, en personne, ce matin, le plan "Pauvreté" du gouvernement. Il n'est pas question de créer de nouvelles aides financières  ni d'augmenter le RSA, le revenu de solidarité active. Le chef de l'Etat mise surtout sur la prévention et l'accompagnement des 9 millions de Français, environ, qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, soit 1 Français sur 13 qui se prive de nourriture, de soins médicaux, de chauffage ou de vacances. Parce que naître dans une famille pauvre signifie encore, trop souvent, rester pauvre toute sa vie,  priorité donnée, par l'exécutif, aux 3 millions d'enfants et d'adolescents qui vivent dans une situation d'extrême précarité. Parmi les mesures attendues : obligation de formation jusqu'à 18 ans, pour lutter contre le décrochage scolaire, arrêt des sorties de l'Aide sociale à l'enfance à 18 ans, quand un jeune n'a ni formation ni emploi. Dans ce cas, la prise en charge pourrait durer jusqu'à l'âge de 21 ans. Par ailleurs, 1,2 milliard d'euros est prévu à la fois pour aider les communes des quartiers prioritaires à accueillir davantage d'enfants, mais aussi pour mieux former les personnels de la petite enfance alors que sur le terrain les besoins sont énormes et les financements en baisse. Reportage de Claire Chaudière, dans un centre social du XIXe arrondissement de Paris. "Être pauvre en France en 2018 : de quoi parle-t-on ?" : enquête complète de Maxime à lire ici

Les autres titres du journal

Richard Ferrand, un fidèle entre les fidèles du président Emmanuel Macron, a été élu, comme attendu hier, président de l'Assemblée nationale, mais sans faire le plein des voix de la majorité.

Le Parlement européen a dénoncé la menace "systémique" pesant sur les valeurs de l'UE en Hongrie, et activé une rare procédure qui pourrait à terme conduire à des sanctions contre Budapest.

Échec des négociations entre pêcheurs français et britanniques au sujet de la pêche de la coquille Saint-Jacques.

Les présidents des conférences épiscopales du monde entier, ont été convoqués, en février prochain, par le pape François au Vatican, pour aborder le thème de "la protection des mineurs". La réunion a été annoncée, hier, par le Saint-Siège, alors que l'Eglise catholique allemande a, de son côté,  réalisé un premier acte de contrition après la publication par la presse d'un rapport relayant plus de 3 600 cas d'abus sexuels sur mineurs,  passés sous silence durant des décennies.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......