LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Koulkimé, sur les rives du lac Tchad, accueille des réfugiés et d'anciens djihadistes © Radio France / Claude Guibal

Boko Haram tue 4 personnes Nigeria, alors que les victimes des djihadistes cohabitent avec les terroristes sur les rives du lac Tchad

12 min

Le convoi militaire du gouverneur de l'Etat du Borno, dans le nord-est du Nigeria, a été attaqué par des djihadistes de Boko Haram, faisant quatre morts, quelques jours avant les élections générales. Sur les rives du lac Tchad, victimes et repentis de Boko Haram cohabitent ensemble.

Koulkimé, sur les rives du lac Tchad, accueille des réfugiés et d'anciens djihadistes © Radio France / Claude Guibal
Koulkimé, sur les rives du lac Tchad, accueille des réfugiés et d'anciens djihadistes © Radio France / Claude Guibal Crédits : Claude Guibal - Radio France

Avant les élections générales de samedi au Nigeria, le groupe djihadiste Boko Haram continue de semer la terreur : les terroristes de Boko Haram ont encore frappé au Nigeria. Ils s'en sont pris au convoi militaire du gouverneur de l'Etat du Borno,  qui se rendait à un meeting électoral dans le nord-est du pays. Quatre personnes ont été tuées, deux soldats et deux civils. Des militants du parti au pouvoir auraient également été enlevés par les djihadistes ; un bus entier dont les autorités sont sans nouvelle. Avant des élections samedi, -  présidentielle, législatives, sénatoriales-, Boko Haram continue, donc, de faire régner la terreur, prouvant au président sortant, candidat à un second mandat, qu'il n'a pas réussi à tenir sa promesse d'éradiquer le groupe djihadiste. Muhammadu Buhari n'a pas non plus réussi à redresser le Nigeria, sur le plan économique. Et l'ombre de Boko Haram s'est étendue dans les pays voisins,  Niger, Cameroun, Tchad. Autour du lac Tchad, se réfugient les populations  traumatisées par les djihadistes, mais aussi les combattants qui se cachent sur ses îles. Reportage, coté tchadien, de Claude Guibal.

Abdoulaye et Moussa Ali ont passé trois ans au sein de Boko Haram au Niger
Abdoulaye et Moussa Ali ont passé trois ans au sein de Boko Haram au Niger Crédits : Claude Guibal - Radio France
Ali Abdallah, déplacé réfugié à Koulkimé
Ali Abdallah, déplacé réfugié à Koulkimé Crédits : Claude Guibal - Radio France

Les autres titres du journal

L'UE s'accorde sur une réforme des droits d'auteurs : la controversée réforme européenne du droit d'auteur, très attendue par les éditeurs de presse et les créateurs mais fustigée par les géants du net a franchi une étape décisive, hier soir. Commission, Conseil (représentant les 28 Etats membres) et le Parlement se sont finalement entendus sur une version commune du texte. "Les Européens vont enfin avoir des règles modernes sur le droit d'auteur adapté à l'ère numérique avec de vrais bénéfices pour tout le monde: des droits garantis pour les utilisateurs, une rémunération juste pour les créateurs et une clarté des règles pour les plateformes", s'es félicité le vice-président de la Commission européenne, Andrus Ansip, chargé du dossier.

Alain Juppé au Conseil constitutionnel : surprise de taille, l'ancien Premier ministre Alain Juppé est en passe de succéder à Lionel Jospin au Conseil constitutionnel, où il rejoindra les sénateurs Jacques Mézard et François Pillet.

"Gilets jaunes" : semi-liberté pour l'ex-boxeur Christophe Dettinger. L'ex-boxeur Christophe Dettinger a été condamné à un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté, et 18 mois de sursis avec mise à l'épreuve pour avoir violemment frappé deux gendarmes le 5 janvier lors de l'acte 8 des "gilets jaunes".

"Parent 1, parent 2" : l'homoparentalité, incluse dans les formulaires scolaires, crée la polémique à droite et à l'extrême droite. Pour les députés de LREM, c'est "un amendement pragmatique" qui rend compte "du vécu des familles dans leur diversité".    Mais la droite et l'extrême droite dénoncent, elles, un vote "dogmatique" après que l'Assemblée a adopté, hier en première lecture, un amendement qui consacre l'homoparentalité dans les formulaires administratifs soumis à l'école. Ils devront porter les mentions "parent 1" et "parent 2"  et non plus "père" et "mère".  Cet amendement divise. Reportage à l'Assemblée nationale de Rosalie Lafarge.

Airbus annonce la fin de la production du gros porteur A380, dernières livraisons en 2021. Boudé par les compagnies, ce géant des airs avait été maintenu en vie depuis ces trois dernières années grâce à un ralentissement du rythme de production passé à un exemplaire par mois en 2018 contre 27 au total en 2015.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......