LE DIRECT
Les colis piégés ont visés des opposants à Trump, de New York à Washington en passant par la Floride.

Des colis piégés envoyés à Barack Obama, Hillary Clinton et la chaîne CNN à dix jours des élections de mi-mandat

12 min

Au lendemain de la découverte de l'envoi de six engins explosifs destinés à des figures de l'opposition à Donald Trump, l'inquiétude est encore très forte aux Etats-Unis alors que le pays vote dans moins de 10 jours pour les élections de mi-mandat.

Les colis piégés ont visés des opposants à Trump, de New York à Washington en passant par la Floride.
Les colis piégés ont visés des opposants à Trump, de New York à Washington en passant par la Floride. Crédits : Visactu

Un vent de panique aux Etats-Unis après la découvert d'une série de colis suspects envoyés à des figures de l'opposition à Donald Trump. Barack Obama, Hillary Clinton et à la chaîne de télévision CNN étaient visés (la chaîne accueillait un invité démocrate sur son plateau) . On entendra l'ancienne candidate à l'élection présidentielle dénonce des divisions alors que beaucoup pointent le climat de haine alimenté par le comportement du président américains. Analyse à New York avec Loïg Loury dans un instant.    

Les autres titres de l'actualité

150 enfants de djihadistes français pourraient être rapatriés depuis la Syrie 

La plupart de ces enfants ont moins de 6 ans. Comment prendre en charge leurs traumatismes?  Leur retour, sans leurs parents, pose de nombreuses questions aussi au niveau du droit. Précisions de Lisa Mélia

L'OTAN lance les plus grandes manœuvres militaires depuis la fin de la Guerre Froide

50 000 soldats, 250 aéronefs, 10 000 véhicules terrestres et 65 bateaux sont déployés en Norvège à partir d'aujourd'hui, jusqu'au 7 novembre prochain. Les 29 pays membres  l'Alliance atlantique y participent ainsi que la Suède et la Finlande. Une démonstration de force dans un pays frontalier de la Russie, nous dira Pierre Bénazet.

L'affaire Bygmalion continue de poursuivre Nicolas Sarkozy

L'ancien président de la République attend ce matin une décision de la cour d'appel qui doit confirmer, ou non, son renvoi, avec treize autres personnes, devant un tribunal correctionnel dans cette affaire concernant sa campagne présidentielle de 2012. Nicolas Sarkozy est mis en examen dans ce dossier pour "financement illégal de campagne électorale". La société de communication Bygmalion avait contribué à masquer, par un système de fausses factures, des dérapages financiers.

À venir dans ... secondes ...par......