LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les principaux changements en centre rentrée scolaire 2018

Une dictée par jour au CP, davantage d'évaluations pour les élèves de CE1, 6e et 2de mais aussi pour les établissements scolaires : les nouveautés (et crispations) de la rentrée 2018

12 min

Alors que 12,4 millions d'élèves font leur rentrée à partir d'aujourd'hui, quelles sont les nouveautés qui attendent les écoliers, collégiens et lycéens, mais aussi les enseignants ? Tour d'horizon des changements dans l'Education nationale en cette année 2018-2019 et réactions syndicales.

Les principaux changements en centre rentrée scolaire 2018
Les principaux changements en centre rentrée scolaire 2018 Crédits : VISACTU - Visactu

Quelques notes de musique pour accueillir les 12,4 millions d'élèves de l'école au lycée à partir d'aujourd'hui : Le ministre de l'Education national Jean-Michel Blanquer a voulu placer cette rentrée scolaire "sous le signe du bonheur, de la joie et de la créativité", en renouvelant l'opération "la rentrée en musique". Et pour éviter les couacs, le ministre détaille, dans Le Parisien, ce matin, les grands changements en cette rentrée : Jean-Michel Blanquer explique, notamment, que dans le cadre du "retour aux fondamentaux", une dictée quotidienne aura lieu en CP. La Marseillaise sera apprise dès le CE2 et les évaluations nationales, lancées en CP et en 6e, l'an dernier, seront étendues au CE1 et à la Seconde. Ces évaluations ensuite transmises à leurs parents : "Cela deviendra une habitude de faire passer des évaluations et recevoir le bilan de son enfant, comme c'en est une de faire la photo de classe", déclare le ministre de l'Education nationale. Mais l'évaluation des élèves, ainsi que la création, en 2019, d'une instance d'évaluation des établissements scolaires, suscitent la défiance d'une partie des syndicats d'enseignants. Analyse d'Hakim Kasmi.

Les autres titres du journal

Rentrée toujours compliquée de l'exécutif : Daniel Cohn-Bendit a refusé, hier, de remplacer Nicolas Hulot au gouvernement. Par ailleurs, une réunion se tiendra, demain, à l'Elysée sur le prélèvement à la source dont on ignore, encore, s'il entrera en vigueur le 1er janvier prochain.

La crise migratoire vénézuélienne, au cœur d'une réunion, aujourd'hui, entre pays d'Amérique latine

Crainte, encore et toujours, d'une catastrophe humanitaire à Idlib, en Syrie : le Pape joint son inquiétude à celle de l'ONU à l'approche d'un assaut du régime de Damas, appuyé par Moscou

Le musée national du Brésil dévoré par les flammes : C'est l'image de la nuit. Pas de victimes, selon les premières informations, mais 20 millions d’œuvres d'art sont menacées.

Un nouveau procès à la taxe carbone s'ouvre à Paris : Il s'ouvre aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de Paris. 16 prévenus doivent répondre d'une escroquerie évaluée à 70 millions d'euros, au détriment du fisc français.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......