LE DIRECT
Emmanuel Macron le 31 décembre 2018, lors de ses vœux aux Français à l'Elysée.

Dans ses vœux, Emmanuel Macron fustige "les porte-voix d'une foule haineuse"

12 min

Pendant 16 minutes hier soir, debout face à la caméra, le président de la République s'est plié au traditionnels vœux aux Français. Entendre la colère tout en appelant au retour de l'ordre républicain.

Emmanuel Macron le 31 décembre 2018, lors de ses vœux aux Français à l'Elysée.
Emmanuel Macron le 31 décembre 2018, lors de ses vœux aux Français à l'Elysée. Crédits : MICHEL EULER / POOL - AFP

C'est un passage obligé pour tous les présidents de la République mais les vœux 2019 d'Emmanuel Macron ont été particulièrement scrutés hier soir. 19 mois après son élection, le chef de l'Etat est empêtré dans la crise des gilets jaunes et la résurgence de l'affaire Benalla. Il a tenté de faire entendre sa voix et appelé au retour à l'ordre républicain. Décryptage avec Anne Fauquembergue du service politique de France Culture.

Parmi les nombreuses réactions de l'opposition hier,  celle de Sébastien Chenu, député et porte-parole du Rassemblement national. Il dénonce des "artifices de communication" vous l'entendrez

Les autres titres du journal

Nous irons sur les Champs-Elysées à Paris où quelque 200 Gilets jaunes se sont mêlés à la fête hier pendant le feu d'artifice. 

La Roumanie prend la présidence de l'Union européenne. Si le pays est prêt techniquement, il ne l'est pas politiquement et cela inquiète Bruxelles. 

Portrait de l'homme fort du futur gouvernement brésilien : le super-ministre de l'économie Paulo Gaudes s'apprête à lancer des réformes ultra-libérales.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......