LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Donald Trump et Vladimir Poutine se sont retrouvés ce lundi à Helsinki (Finlande), pour un premier sommet bilatéral

Donald Trump conciliant avec Vladimir Poutine à Helsinki : tollé à Washington

10 min
À retrouver dans l'émission

"La plus grave erreur de sa présidence" : Donald Trump est fortement critiqué par son propre camp après sa rencontre avec Vladimir Poutine à Helsinki. A trop vouloir séduire le Russe, l'Américain s'est mis dans une position inconfortable, concernant l'ingérence russe aux Etats-Unis notamment.

Donald Trump et Vladimir Poutine se sont retrouvés ce lundi à Helsinki (Finlande), pour un premier sommet bilatéral
Donald Trump et Vladimir Poutine se sont retrouvés ce lundi à Helsinki (Finlande), pour un premier sommet bilatéral Crédits : SAUL LOEB - AFP

On s’attendait à une rencontre musclée au vu de nombre de sujets de discorde. C'est tout le contraire qui a eu lieu, ce lundi, à Helsinki (Finlande), lors de la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine. Lors d'une conférence de presse commune, les deux Chefs d'Etat ont semblé avoir résolu un peu facilement certaines tensions. Donald Trump s’est même présenté comme un grand défenseur de la paix dans le monde et de la non-prolifération des armes nucléaires.

Interrogé sur les soupçons d'ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine, Donald Trump a affirmé que cette information lui avait été fournie par le chef de la CIA, mais qu'il n'avait "aucune raison" de la croire. Les critiques sont été nombreuses, de l'autre côté de l'Atlantique, chez les démocrates et même dans son propre camp républicain. Le sénateur John McCain estime, par exemple, que ce sommet était_"un des pires moments de l'histoire de la présidence américaine"_.

Les autres titres du journal

Les Bleus, champions du monde, ont été acclamés sur les Champs-Elysées. Des centaines de milliers de personnes avaient fait le déplacement pour voir passer l'équipe. Mais le meilleur endroit pour les voir de près était l'Elysée ! Nous y étions. 

Nous irons en Israël où un projet de loi veut mettre l’accent sur le développement des communautés juives. Tollé chez l'opposition. Même le Président d’Israël sort de sa réserve, autour de cette question : le pays est-il un Etat démocratique, un Etat juif ou les deux ?

L'équipe
Journaliste
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......