LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un sommet "5+5" avec les pays de chaque côté de la Méditerranée sera organisé en juin prochain a annoncé Emmanuel Macron

Grand débat : Emmanuel Macron annonce un sommet des "deux rives" en juin

13 min

Emmanuel Macron a annoncé lundi soir, lors d'un débat avec 64 intellectuels, l'organisation d'un sommet des deux rives pour le mois de juin prochain. Il regroupera cinq pays d'Europe et cinq pays du Maghreb.

Un sommet "5+5" avec les pays de chaque côté de la Méditerranée sera organisé en juin prochain a annoncé Emmanuel Macron
Un sommet "5+5" avec les pays de chaque côté de la Méditerranée sera organisé en juin prochain a annoncé Emmanuel Macron Crédits : Michel Euler - Maxppp

Lundi soir, Emmanuel Macron a débattu pendant plus de 8h avec 64 intellectuels. Le président de la République a écarté la remise en cause de ses réformes, notamment sur l'ISF et le non-cumul des mandats. Emmanuel Macron a aussi évoqué les questions sociétales et internationales. Le chef de l'État qui a annoncé la tenue d'un sommet des deux rives en juin prochain, entre les pays de parts et d'autres de la Méditerranée. Il espère regrouper cinq pays européens et cinq pays maghrébins, avec les gouvernements mais aussi les jeunesses, le monde intellectuel et le monde culturel.

Écoutez les précisions de Stéphane Robert.

Écouter
1 min
Un sommet des deux rives en juin prochain, annoncé par Emmanuel Macron

Les autres titres du journal

L'Algérie où les étudiants et personnels de santé prévoient à nouveau de manifester ce mardi, contre le président Abdelaziz Bouteflika. Le chef d'État algérien qui a annoncé dans une lettre à la population hier, qu'il prolongera son 4e mandat au-delà du terme constitutionnel le 28 avril, le temps de réviser la constitution et d'organiser une nouvelle présidentielle.

Lundi soir, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé une série de mesures en réponse aux violences qui ont émaillé lors du 18e rassemblement des "gilets jaunes" à Paris.

Des violences "incompréhensibles" condamnées par le Premier ministre qui entend mettre fin aux "dysfonctionnements"constatés lors de la manifestation de samedi dernier. Parmi les mesures annoncées, l'interdiction de manifester dans les quartiers déjà durement touchés par les casseurs et les pilleurs. Le préfet de police a Paris, Michel Delpuech, a été limogé pour être remplacé par l'actuel préfet de Nouvelle Aquitaine, Didier Lallement. Sur le terrain, les forces de l'ordre vont être réorganisées et pourront ainsi être plus mobiles.

Les "gilets jaunes" jugent stigmatisante la possibilité d'interdire les manifestations dès lors que des "ultras" seront présents, notamment ceux qui manifestent à Paris et Toulouse et refusent d'apparaître comme complices des violences. "Je continuerai à manifester", annonce un "gilet jaune".

Le Royaume-Uni traverse une crise constitutionnelle majeure, selon le député conservateur et conseiller juridique du gouvernement Robert Buckland. Le speaker pro-européen John Bercow a écarté un nouveau vote sur l'accord du Brexit si Theresa May ne revoit pas sa copie. 

Les incertitudes politiques de Londres qui pèsent sur l'ensemble de la Grande-Bretagne, notamment en Ecosse. Dans les Borders, à la frontière avec l'Angleterre, les agriculteurs déplorent l'incertitude actuelle qui cause un véritable manque de visibilité pour leurs élevages.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......