LE DIRECT
Le fonctionnement du prélèvement de l'impôt à la source

Après avoir soupesé les risques pendant 10 jours, l'exécutif confirme l'entrée en vigueur du prélèvement à la source au 1er janvier 2019

13 min

Emmanuel Macron tient le cap : l'impôt sur le revenu sera prélevé à la source, comme prévu, à partir du 1er janvier 2019, a confirmé, hier, le Premier ministre Edouard Philippe. François de Rugy remplace Nicolas Hulot à la Transition écologique, Roxana Maracineanu arrive aux Sports.

Le fonctionnement du prélèvement de l'impôt à la source
Le fonctionnement du prélèvement de l'impôt à la source Crédits : Simon MALFATTO, Laurence SAUBADU / AFP - AFP

Après plusieurs jours d'atermoiements, de critiques et de doutes soulevés par Emmanuel Macron lui-même, Edouard Philippe a confirmé la mise en oeuvre du prélèvement à la source le 1er janvier 2019. Mettant fin à la cacophonie sur cette réforme controversée, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé, hier soir sur TF1 : "L'impôt sur le revenu sera prélevé à la source au 1er janvier 2019", qualifiant de "bonne réforme" ce nouveau mode de collecte, appelé à révolutionner le système fiscal français.  "Nous avons travaillé d'arrache-pied depuis des mois pour faire en sorte que cela soit possible", a ajouté le chef du gouvernement, qui a participé dans la matinée à une réunion avec le président Emmanuel Macron et le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, chargé de l'exécution de la réforme. 

Remaniement limité en remplaçant Nicolas Hulot par François de Rugy à l'Ecologie et en nommant l'ancienne nageuse Roxana Maracineanu aux Sports à la place de Laura Flessel : Roxana Maracineanu, première française sacrée championne du monde de natation en 1998, arrive au ministère des Sports. Cette fille de réfugiés fuyant la Roumanie de Ceaucescu, remplace Laura Flessel, qui a évoqué des "raisons personnelles" pour expliquer sa démission, l'envie de se tourner vers l"humain, la solidarité et la coopération internationale". Mais selon le Canard enchaîné et Mediapart,  des ennuis fiscaux pourraient avoir précipité son départ : la société de droit à l'image "Flessel and co" serait dans le viseur de la commission des infractions fiscales ; plusieurs dizaines de milliers d'euros d'impôts auraient été dissimulés au fisc sur les trois derniers années de l'entreprise familiale. Lui veut faire marcher "main dans la main" l'écologie et l'économie, quand Nicolas Hulot avoue n'avoir pas réussi à "combler la faille" entre ces deux cultures" : François de Rugy a quitté le perchoir de l'Assemblée nationale pour s'installer au ministère de la Transtion écologique. Portrait de l'ex-Vert, qui est désormais "Macron-compatible", alors qu'en janvier 2017, il estimait que le programme écologique d'Emmanuel Macron était "plutôt sur l'ancien monde".

Les autres titres du journal

Le nucléaire en question, aujourd'hui, à Londres avec le gratin de l'industrie de l'atome, qui s'inquiète de son image et de la production mondiale

La rentrée politique des indépendantistes catalans, hier, en Espagne avec un appel à de nouvelles manifestations cet automne

Cinq ans après la mort de l'antifasciste Clément Méric, l'ex-skinhead qui a reconnu avoir frappé le jeune homme lors d'une rixe, a affirmé, hier, avoir quitté cette extrême droite "de gros bourrins" qui ne lui a apporté "que des problèmes"

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......