LE DIRECT
La Première ministre britannique Theresa May a été reçue à l'Elysée, hier, par le président français Emmanuel Macron

Brexit : l'Union européenne est prête à accorder un nouveau délai à au Royaume-Uni mais s'interroge sur la durée du report

12 min

Les 27 devraient convenir d'un nouveau report du Brexit, assorti de conditions et dont la durée reste toutefois à déterminer, lors d'un sommet extraordinaire aujourd'hui à Bruxelles, afin d'écarter le spectre d'un "no deal". Le délai accordé à Theresa May du 29/03 au 12/04 n'a pas porté ses fruits.

La Première ministre britannique Theresa May a été reçue à l'Elysée, hier, par le président français Emmanuel Macron
La Première ministre britannique Theresa May a été reçue à l'Elysée, hier, par le président français Emmanuel Macron Crédits : MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY - AFP

Le Brexit sera-t-il repoussé à fin juin voire à 2020 ? Les 27 de l'Union européenne devraient une nouvelle fois convenir d'un report du Brexit, assorti de conditions et dont la durée reste toutefois à déterminer, lors d'un sommet extraordinaire, aujourd'hui à Bruxelles, afin d'écarter le spectre d'un "no deal". Le premier délai accordé par l'UE à Theresa May, du 29 mars au 12 avril, n'a pas porté ses fruits : le Royaume-Uni n'est toujours pas en position de ratifier le traité de retrait négocié entre Bruxelles et Londres.   La Première ministre Theresa May a, dans une lettre aux 27, demandé jusqu'au 30 juin pour tenter de rallier les députés britanniques, qui ont déjà rejeté le texte par trois fois. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, est partisan quant à lui d'un report plus long, parlant d'un an.  La France, quant à elle, ne s'opposera pas à un report de quelques mois, à condition qu'il s'accompagne de l'engagement du Royaume-Uni de ne pas participer pleinement aux futures décisions structurantes pour l'Union européenne, a déclaré, hier, une source à l'Elysée. Alors qu'un nouveau report du Brexit se profile, Theresa May ne sera pas forcément à la tête du gouvernement britannique quand le Royaume-Uni sortira effectivement de l'Union européenne. La locataire du 10 Downing Street voit son assise politique se réduire à peau de chagrin. Analyse à Bruxelles de Pierre Bénazet, impasse diplomatique décryptée à Londres par Antoine Giniaux.

Les autres titres du journal

Benjamin Netanyahu est sur la voie d'un cinquième mandat de Premier ministre israélien après le dépouillement de la presque totalité des votes aux législatives de mardi qui le montre nettement mieux placé pour former le prochain gouvernement, malgré l'issue serrée des élections législatives qui donne le Likoud, sa formation, au coude-à-coude avec l'alliance centriste "Bleu et blanc" du géneral Benny Gantz, rapportent mercredi les trois principales chaînes de télévision du pays.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu semble assuré d'obtenir un 5e mandat avec son bloc de droite emmenée par le Likoud
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu semble assuré d'obtenir un 5e mandat avec son bloc de droite emmenée par le Likoud Crédits : Gili Yaari / NurPhoto - AFP

Initiative inédite et alliage rare de parlementaires contre la privatisation d'Aéroports de Paris : l'opposition de gauche et de droite, à l'Assemblée et au Sénat, a enclenché un "référendum d'initiative partagée" pour tenter d'empêcher le gouvernement de vendre "la poule aux œufs d'or" avec sa loi Pacte.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......