LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Mort de Stephen Hawking : la Nasa a salué "un physicien de renom et un ambassadeur de la science, ses découvertes ont ouvert un univers de possibilités que nous et le monde continuons à explorer"

Mort de Stephen Hawking : vulgarisateur hors pair, esprit brillant enfermé dans un corps atteint de la maladie de Charcot

13 min

"Son courage et sa ténacité, son génie et son humour, ont inspiré des gens à travers le monde" : les enfants de Stephen Hawking saluent la mémoire de leur père, célèbre astrophysicien britannique mort à l'âge de 76 ans. Vulgarisateur, esprit brillant, dans un corps atteint de la maladie de Charcot.

Mort de Stephen Hawking : la Nasa a salué "un physicien de renom et un ambassadeur de la science, ses découvertes ont ouvert un univers de possibilités que nous et le monde continuons à explorer"
Mort de Stephen Hawking : la Nasa a salué "un physicien de renom et un ambassadeur de la science, ses découvertes ont ouvert un univers de possibilités que nous et le monde continuons à explorer" Crédits : DESIREE MARTIN / AFP - AFP

Le célèbre astrophysicien britannique Stephen Hawking est mort, aujourd'hui, à l'âge de 76 ans à son domicile à Cambridge : Son génie scientifique et son handicap physique caractéristique avaient fait de lui une personnalité mondialement connue. Il était comparé à Einstein ou Newton pour la portée de ses travaux sur les secrets de l'univers et notamment sur les trous noirs. 

Dans les années 1970, il développe l'idée que les trous noirs ne se contentent pas d'absorber toute matière et lumière passant à leur proximité mais émettent aussi un rayonnement, le "rayonnement Hawking".  Ce faisant, il est le premier à parvenir à toucher du doigt le Graal des physiciens : commencer à concilier les deux grandes théories qui expliquent le fonctionnement de l'univers et sont apparemment incompatibles, à savoir la relativité générale d'Einstein pour l'infiniment grand et la mécanique quantique pour l'infiniment petit.  De l'avis des scientifiques, cette théorie aurait valu le prix Nobel à Stephen Hawking si elle avait pu être expérimentalement démontrée.  A 32 ans, il devient le plus jeune membre de la Royal Society, l'équivalent britannique de l'Académie des sciences.  En 1980, il obtient la chaire de professeur lucasien de mathématiques de l'université de Cambridge, un poste occupé avant lui par Isaac Newton. Il le quittera en 2009, frappé par la limite d'âge.  Tout en approfondissant ses travaux sur les origines de l'Univers, le théoricien publie en 1988 "Une brève histoire du temps", afin d'expliquer au grand public les grands principes de la cosmologie, du Big Bang à la théorie des cordes. Cet ouvrage a été écoulé à plus de 10 millions d'exemplaires et traduit en 40 langues. Grand vulgarisateur, Stephen Hawking multipliait les conférences universitaires et les interviews, notamment télévisées où l'on entendait sa voix synthétique, issue d'un logiciel actionné par des mouvements de sa joue. Il était devenu une icône populaire, apparaissant dans les Simpsons, des talk-shows anglo-saxons, Star Trek ou encore la série "The Big Bang Theory". Correspondance à Londres de Marina Daras.

Parcours de Stephen Hawking
Parcours de Stephen Hawking Crédits : John SAEKI, Gal ROMA / AFP - AFP

Les autres titres du journal

La levée des barrages routiers est soumise à l'approbation de la population à Mayotte, après un accord de principe conclu hier pour mettre un terme au mouvement social qui secoue l'archipel de l'océan Indien depuis plus de 3 semaines : L'intersyndicale, les élus et la ministre des outre-mer Annick Girardin se sont entendus sur un plan de lutte contre l'insécurité dans le 101e département français. Une nouvelle évaluation de la situation aura lieu dans un mois. Les manifestants à la pointe de la contestation appellent la population à se rassembler aujourd'hui, place de place de la République à  Mamoudzou, le chef-lieu de l'île, pour décider de la levée, ou non, des barrages routiers qui paralysaient l'île. Précisions de notre envoyée spéciale à Mayotte, Sandrine Etoa-Andegue, avec les moyens techniques de Laurent Macchietti. Mayotte, "un îlot de pauvreté dans un océan de misère" : quatre décennies de politiques publiques ont mis l'île et tout l'archipel des Comores dans une situation inextricable, c'est un dossier à lire ici.

Inquiétude des chancelleries dans le monde, après que Donald Trump a limogé, par un simple tweet, hier, son chef de la diplomatie aux Etats-Unis : C'est par un simple tweet, encore un, que Donald Trump a annoncé, hier, le limogeage de Rex Tillerson, à la tête de la diplomatie américaine.  Rex Tillerson, ancien homme fort d'ExxonMobil, entretenait des relations notoirement difficiles avec le président des Etats-Unis, désaccord sur le nucléaire iranien par exemple. Rex Tillerson sera remplacé par l'actuel directeur de la CIA, Mike Pompeo.  Et pour la première fois, c’est une femme qui prend la tête de la CIA,  Gina Haspel, 61 ans . La Maison Blanche a mis en avant la volonté du président d'avoir une nouvelle équipe au moment d'aborder des négociations historiques avec la Corée du Nord.  Donald Trump a accepté la semaine dernière l'invitation du dirigeant Kim Jong-un pour une rencontre Wahshington - Pyongyang d'ici fin mai, afin, notamment, de discuter de dénucléarisation. Mais déjà, ce remplacement de Rex Tillerson suscite l'inquiétude dans les chancelleries du monde entier. Tour d'horizon, de Moscou à Pékin puis à Berlin, d'où nous appellent  Jean-Didier Revoin, Dominique André et Cyril Sauvageot

Chroniques
7H12
2 min
Le Billet économique
Les bons points économiques de la croissance dans le monde
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......