LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Comparaison de l'évolution de la biocapacité et de l'empreinte écologique d'une sélection de pays

ONG et politiques s'inquiètent pour la planète : la France va vivre à crédit sur le dos de la planète dès demain, alors que des parlementaires LREM demandent au MEDEF de cesser de "résister encore et toujours au progrès"

12 min

Si l'humanité vivait comme les Français, elle aurait consommé dès demain toutes les ressources que la planète peut renouveler en un an, alerte WWF. De leur côté, une centaine de parlementaires de la majorité de "résister encore et toujours au progrès", sur le plan social et environnemental.

Comparaison de l'évolution de la biocapacité et de l'empreinte écologique d'une sélection de pays
Comparaison de l'évolution de la biocapacité et de l'empreinte écologique d'une sélection de pays Crédits : Simon MALFATTO, Kun TIAN / AFP - AFP

A partir de demain, la France va vivre à crédit, sur le dos de la planète : le 5 mai sera le jour de dépassement écologique, selon les calculs du WWF France et de l'ONG Global Footprint Network. Cela veut dire que si le monde entier vivait comme les Français,  nous aurions déjà consommé l'ensemble des ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an. Ce déficit écologique arrive de plus en plus tôt en France, qui se veut pourtant fer de lance de la lutte contre le réchauffement climatique : le jour du dépassement est passé du 10 mai en 2014 au 5 mai en 2018, alors qu'après le record de 2008 (25 avril), il y avait eu une amélioration pendant plusieurs années, marquées par la crise économique mondiale. L'an dernier, le jour de dépassement écologique à l'échelle planétaire n'était arrivé qu'en août, ce qui est déjà trop tôt, rappelle le WWF. La France fait partie des plus gros "prédateurs" écologiques de la planète. Reportage de Rosalie Lafarge.

Le "jour du dépassement" dans le monde
Le "jour du dépassement" dans le monde Crédits : Simon MALFATTO, Sabrina BLANCHARD / AFP - AFP

Sur la question environnementale mais aussi sociale, une centaine de parlementaires de La République en Marche interpellent le MEDEF pour cesser de "résister encore et toujours au progrès" : Une centaine de parlementaires de la majorité ont appelé jeudi le Medef à "faire mentir" sa "réputation de conservatisme", en évoluant sur le thème de la gouvernance d'entreprise, au coeur de la future loi Pacte sur la croissance des entreprises. "L'heure de vérité a sonné pour le patronat", c'est le titre de la tribune signée, hier, par les élus LREM dans les Echos. Analyse de Catherine Pétillon.

Les autres titres du journal

Trois mois après l'accession d'une coalition conservateurs - extrême droite au pouvoir en Autriche, gros plan sur un film prémonitoire sur l'antisémitisme et le nazisme : En 1924, le réalisateur autrichien Hans Karl Brezlauer signait, dans un film tourné à Vienne, une satire prophétique sur l’expulsion des Juifs de la ville, chose encore impensable pour l'époque. Près d’un siècle après sa première projection, en 1924 à Vienne, "La ville sans juifs", film muet du réalisateur Hans Karl Breslauer, retrouvé par hasard en France,  sur un marché aux puces il y a trois ans, est de nouveau présenté au public dans une version inédite. Ce film, inspiré du roman de l’écrivain autrichien Hugo Bettauer, raconte comment un homme politique expulse violemment les juifs d’une ville, avant de s’apercevoir que rien ne fonctionne plus sans ces habitants. C'est donc un film prémonitoire du nazisme que les Autrichiens peuvent découvrir dans une version entièrement restaurée, grâce à une campagne de financement participatif qui a permis de récolter 86.000 euros, dans un pays dirigé par une coalition conservateurs-extrême droite. Les ministres du parti d'extrême droite FPÖ, fondé par d'anciens nazis, seront oar ailleurs persona non grata aux cérémonies organisées dimanche à Mauthausen pour commémorer la libération du camp de concentration mis en place par le régime d'Hitler, où 100.000 prisonniers ont trouvé la mort. A Vienne, le reportage de notre correspondante, Isaure Hiace.

Roman Polanski et Bill Cosby expulsés de l'Académie des Oscars : L'Académie qui remet les prestigieux Oscars a annoncé, hier, qu'elle expulsait la star de télévision Bill Cosby, reconnu coupable d'agression sexuelle et le réalisateur vedette Roman Polanski, qui a admis une relation sexuelle illégale avec une mineure de 13 ans il y a quarante ans. Leur exclusion confirme un certain changement à Hollywood, depuis l’affaire 'Weinstein' et le mouvement MeToo. Correspondance à Los Angeles de Loïc Pialat

La Corée du Nord pourrait s'inspirer du communisme à la vietnamienne, pour attirer des investisseurs étrangers : Après le sommet historique de vendredi dernier avec le président sud-coréen Moon Jae-in et du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, des médias en savent un peu plus sur ce que les deux hommes ont pu se dire, pendant 40 minutes en tête-à-tête, sans micro ni conseiller, aiguisant la curiosité des observateurs. Des spécialistes de la lecture sur les lèvres ont été employés par des médias sud-coréens et japonais. Kim Jong-un songerait à mettre en place un communisme à la vietnamienne, de façade, permettant d'attirer des investisseurs étrangers, voire de s'allier avec les Etats-Unis. Précisions, à Séoul, de notre correspondant Frédéric Ojardias (RFI).

Chroniques
7H12
2 min
Le Billet économique
Les chantiers de Stéphane Richard pour diversifier Orange
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......