LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Augmentation des plaintes pour violences sexuelles en 2019, par rapport à 2018, et profil des auteurs présumés

Journée internationale des droits des femmes : au commissariat d'Amiens, une assistante sociale aide les femmes victimes de violences

12 min

La lutte pour l'égalité entre les sexes passe aussi par la lutte contre toutes les violences faites aux femmes. Pour les aider à porter plainte, le commissariat d'Amiens travaille avec une assistante sociale, alors que tous les 3 jours en France une femme meurt sous les coups de son (ex-)conjoint.

Augmentation des plaintes pour violences sexuelles en 2019, par rapport à 2018, et profil des auteurs présumés
Augmentation des plaintes pour violences sexuelles en 2019, par rapport à 2018, et profil des auteurs présumés Crédits : Charlotte DURAND / AFP - AFP

Des annonces de la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa à la réalité dans les commissariats, la lutte pour l'égalité entre les sexes passe par la lutte contre toutes les violences faites aux femmes : tous les trois jours en France, une femme meurt sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. C'est l'un des chiffres glaçants qu'il faut rappeler en cette journée internationale des droits des femmes. Depuis le 1er janvier, le bilan atteint déjà 30 victimes, déplore Marlène Schiappa. La secrétaire d'Etat chargée de l'égalité femmes-hommes indique également, dans les pages du Parisien à lire ce matin, que 2.000 signalements pour violences sexuelles ou sexistes ont été enregistrés sur la plateforme en ligne avec des policiers spécialisés. Mais le nombre de plaintes reste faible par rapport au nombre de femmes aggressées. Seules 14% des victimes de violences conjugales osent porter plainte. Pour les aider, le commissariat d'Amiens travaille, depuis une quinzaine d'années, avec une assistante sociale. Reportage de François Sauvestre de France Bleu Picardie.

8 mars en Espagne : les féministes appellent, comme l'an dernier, une grève générale au travail et à la maison. Pour protester contre les inégalités salariales, la violence machiste, les discriminations quotidiennes ou encore les remises en cause du droit à l’avortement, dans un contexte de résurgence de l'extrême droite, les féministes espagnoles reconduisent, comme l'an dernier, leur grève générale au travail et à la maison. Reportage à Madrid de Mathieu de Taillac.

Les autres titres du journal

Algérie : de nouvelles manifestations, aujourd’hui, en Algérie contre une 5e candidature du président Abdelaziz Bouteflika. Le pouvoir agite le spectre du chaos, les protestants prévoient, eux, des rassemblements pacifiques pour aboutir à un changement politique.

Syrie : les djihadistes sont toujours retranchés à l'est du pays, dans le village de Baghouz. Les civils tentent de fuir les combats.

Coup de tonnerre sur l'Église : condamné, le cardinal Barbarin va remettre sa démission au pape. Le cardinal Philippe Barbarin, symboliquement personnage le plus important de l'Eglise de France, va remettre sa démission au pape François après sa condamnation à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les abus sexuels d'un prêtre, une onde de choc qui se propage déjà à toute l'Église.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......